Crier après les enfants peut avoir un impact sur leur santé émotionnelle et physique

Les enfants sont innocents et immatures. Ils ne comprennent pas la frustration ou l’irritation de leurs parents lorsqu’ils ne les écoutent pas. Mais ils ont peur quand leurs parents leur crient dessus.

Crier sur les enfants affecte non seulement leur comportement à court terme, mais a également des effets durables sur le développement mental et la personnalité.

Crier aggrave leurs problèmes de comportement

Certains enfants ont des problèmes de comportement et les cris des parents peuvent amener l’enfant à bien se comporter sur le moment.

Mais à long terme, le problème de comportement augmentera avec les cris constants.

Les enfants s’habitueront aux cris et avec le temps, ils pourraient développer plus de problèmes.

Crier modifie le développement de leur cerveau

Le cerveau d’un enfant est encore en développement, de sorte que tout incident ou événement négatif modifie le développement de son cerveau.

Crier leur fait peur et cela perturbe le développement de leur cerveau.

Crier peut conduire à la dépression ou à l’anxiété chez les enfants

Les enfants sont méchants par nature et ont tendance à faire beaucoup de choses qui frustrent les parents.

Donc, crier après un tout-petit le fait souffrir et peut créer une peur de ses parents. Cela peut, à terme, conduire à la dépression ou à l’anxiété.

Les cris affectent la santé physique de l’enfant

Les événements de l’enfance façonnent toute notre vie, de sorte que les cris provoquent du stress chez les enfants.

Le stress a un impact sur la santé physique de l’enfant et peut entraîner des problèmes d’un point de vue bien être physique.

Les cris provoquent des douleurs chroniques chez les enfants

Les événements ou expériences négatifs de l’enfance peuvent entraîner le développement de douleurs chroniques chez l’enfant.

L’enfant peut développer des douleurs chroniques telles que des douleurs au dos ou au cou, de l’arthrite et des maux de tête.

Crier diminue la confiance en soi chez les enfants

Des parents qui crient, même pour la plus petite des choses, fait croire à l’enfant qu’il n’est pas assez bons.

Les cris répétés de ses parents entraînent une diminution de leur confiance en eux et, à long terme, peuvent les amener à se sentir insuffisants ou pas assez bons.

Crier est perçu comme une agression chez les enfants

Certains enfants se comportent de manière rebelle en raison des cris constants de leurs parents.

Après un certain temps, ce besoin de défier leurs parents se transforme en agressivité et devient une partie de leur personnalité.

Vous avez aimé cet article, vous allez adorer mon cadeau et toutes les ressources que je vous réserve... Laissez-moi votre adresse mail et recevez tout ça sur votre messagerie

Que pouvez-vous faire si vous criez

Les parents ne réalisent parfois pas les effets secondaires de leurs cris. Dans de telles occasions, il est préférable que vous preniez d’abord le temps de vous calmer pour parler rationnellement à votre enfant.

Ensuite, vous pouvez vous excuser auprès de votre enfant pour lui apprendre une leçon importante : les gens font des erreurs, mais que ceux qui corrigent et s’excusent sont de bonnes personnes.

Les enfants doivent comprendre que crier n’est ni acceptable ni bénéfique pour une relation saine.

Le respect et les limites sont nécessaires dans chaque relation.

Cela leur fera prendre l’habitude de respecter et de reconnaître leur erreur. Ils apprendront également à gérer les conflits dans une famille.

Faites sentir à votre enfant que la maison est un environnement sûr où tout le monde se respecte et il y a une communication ouverte sans aucun jugement ni blâme.

Et il n’y a rien de mal à faire des erreurs, à condition que nous les corrigions et que nous nous en excusions.