Bien préparer la rentrée des classes

Chaque année elle revient, mais elle prend une majorité de parents au dépourvu ! Deux mois de vacances d’été, cela semble long… On a donc tendance à repousser les corvées. Mieux vaut pourtant être bien préparé pour que le grand jour ne soit pas vecteur de stress. Lorsqu’elle est abordée de la bonne manière, la rentrée des classes peut même être une source d’enthousiasme et d’épanouissement, pour les enfants comme pour les parents. Voici mes conseils pour bien préparer la rentrée de vos enfants. Trois mots d’ordre ici : anticipation, organisation… et décontraction !

Se préparer pour l’école

Les gens ont tendance à critiquer les centres commerciaux qui mettent en avant les fournitures scolaires dès le mois de juillet. Cela rappelle un peu les fêtes de fin d’année, et la manie qu’ont certains supermarchés de proposer du foie gras et des jouets au mois d’octobre et de la galette des Rois en décembre…

Il est vrai que cela a de quoi faire sourire ! Mais je vous recommande tout de même de profiter de cette occasion… Sautez sur cette opportunité, et effectuez vos achats le plus tôt possible, vous éviterez ainsi les files d’attente à la dernière minute. Il y en aura forcément, tout comme le 24 décembre ! Les gens ont énormément de mal à être prévoyants.

Les clefs de votre passéVous pourrez également trouver de meilleurs prix, car vous aurez le temps de comparer les offres. Vêtements, fournitures… La plupart des besoins des enfants sont assez simples à anticiper. Soyez malins, et n’attendez plus pour acheter les incontournables.

Pensez également à préparer votre routine de la rentrée. Horaires de travail, d’école, d’activités extrascolaires… Y a-t-il des problèmes à anticiper ? Pour conduire et aller chercher les enfants, qui s’y colle, et quand ? Faut-il se mettre à la recherche d’une nounou ? Quels jours, à quelle heure ? Quel jour faire les courses ? Quand faire le ménage ?…  Vous le voyez, les questions sont nombreuses. Bien entendu, il est impossible d’espérer obtenir des routines fixes et inaltérables. Il y aura toujours des imprévus, et se laisser un peu de liberté est essentiel pour rester zen. Mais en étant le plus prévoyant possible, on s’évite bien des tracas.

Accompagner ses enfants

Pour que le passage des vacances à l’école se passe le mieux possible, il faut accompagner ses enfants en les préparant suffisamment en amont. Certains enfants paniquent (et on les comprend) lorsqu’ils réalisent que la rentrée aura lieu dans seulement deux ou trois dodos ! Évitons-leur ce stress autant que possible.

Rejoignez les milliers d’abonnés à la newsletter et recevez mon livre : 4 clefs pour ne plus crier et s'énerver

Pensez à leur montrer tous les bénéfices qu’il y a à reprendre l’école.
Pour cela, il faut donc les accompagner psychologiquement, en les aidant à appréhender la rentrée de façon positive. Dès l’été et au moins une semaine avant le jour J, évoquez la rentrée avec vos enfants. Demandez-leur s’ils ont envie de reprendre l’école, et ce qu’ils ressentent. Accompagnez-les dans la découverte et la gestion de leurs émotions à ce sujet. Tout en les aidant à accepter ce qu’ils ressentent (une petite angoisse est tout à fait normale dans ces conditions), pensez à leur montrer tous les bénéfices qu’il y a à reprendre l’école. On retrouve ses amis, on s’en fait de nouveaux, on apprend plein de choses… N’hésitez pas non plus à utiliser l’humour pour dédramatiser la situation « Tu n’auras plus à supporter ta maman, et tu t’ennuieras moins qu’avec des vieux comme nous !« 

Et pour les touts petits dont c’est le premier jour de grande école, je vous invite aussi à lire mon précédent article, qui vous aidera à gérer la séparation lors de la rentrée des classes. 

Retrouver un cadre stable

Il est difficile, pour ne pas dire impossible, de garder un rythme tout à fait stable durant les deux mois que durent les grandes vacances. Qu’il s’agisse des repas, du sommeil ou des activités, il n’est pas rare que les parents et les enfants se laissent un peu aller durant cette période. Il ne faut pas vous en vouloir, cela est tout à fait légitime, et même plutôt sain ! Mais mieux vaut reprendre de bonnes habitudes suffisamment tôt, afin que le passage des vacances à l’école ne soit pas trop brutal.

Retrouver un bon rythme de sommeil avant la rentrée est essentiel.
Retrouver un bon rythme de sommeil avant la rentrée est essentiel. Manque de concentration, mauvaise humeur, baisse de motivation… Si votre enfant se couche trop tard et ne dort pas assez, cela peut lui gâcher la vie ! Sachez qu’un enfant entre 3 et 5 ans a besoin d’environ 11h à 12h de sommeil par nuit, entre 6 et 12 ans, il lui faut entre 10 et 11h. Environ quinze jours avant la rentrée, anticipez les heures de coucher et de lever à atteindre. Réglez les horaires de votre enfant (et les vôtres) progressivement, en les décalant petit à petit.

Même chose pour les repas. Petit à petit, faites en sorte que votre enfant prenne son petit-déjeuner, son déjeuner, son goûter et son dîner aux horaires qu’il devra suivre à l’école. Le petit-déjeuner est particulièrement important pour tenir toute la journée lorsqu’il y a école. Aidez votre enfant à bien se nourrir dès le réveil.

Niveau activités, profitez de la rentrée pour diminuer le temps passé devant les écrans, et reprendre des activités plus constructives, telles que la musique, le dessin, les jeux en extérieur ou le sport. Il est également temps d’inscrire votre enfant à ses activités extrascolaires habituelles, ou de lui faire choisir un sport ou une autre activité qui lui plairait pour l’année suivante !

Lorsque l’on s’y prend suffisamment tôt et que l’on garde en tête que l’école ne doit pas être vue comme une obligation, mais plutôt comme un moyen de s’épanouir et de se réaliser, il n’y a aucune raison que la rentrée des classes se passe mal… Aidez simplement votre enfant à aborder les choses de la bonne manière en l’accompagnant et en lui montrant l’exemple côté anticipation et organisation !