Comment faire pour que mon enfant dorme ?

Élever un enfant rime souvent dans l’imaginaire collectif avec « fatigue ». Pendant la journée, les activités s’enchaînent… Et la nuit, la tâche n’est pas terminée pour de nombreux parents. Couchers interminables, pleurs et réveils nocturnes font partie du quotidien pour beaucoup d’entre vous.

Comment faire pour que son enfant se couche, s’endorme, et fasse ses nuits calmement ? En évitant certaines erreurs et en gardant quelques vérités en tête, cela est à la portée de tous les enfants !

Quand s’inquiéter ?

Certains jeunes parents l’ignorent, mais il est tout à fait normal qu’un bébé ne dorme pas pendant 8h sans interruption durant ses premiers mois ! Il est vrai que l’on peut croiser certains chanceux dont le bébé a fait ses nuits avant les 6 premiers mois… mais gardez en tête que cela est une exception !

Les clefs de votre passéEn revanche, si après la première année votre enfant se réveille toujours la nuit, qu’il met beaucoup de temps à s’endormir, qu’il refuse d’aller se coucher où qu’il finisse toujours par atterrir dans votre lit, il y a sans doute quelques réglages à effectuer.

Les bonnes habitudes à avoir pour que bébé fasse ses nuits

Ce dont un bébé a besoin avant tout au début de sa vie, c’est d’amour et de sécurité
Ce que je vous conseille avant tout pour accélérer les choses, c’est de faire dormir votre enfant avec vous durant les premiers mois. N’oubliez pas : ce dont un bébé a besoin avant tout au début de sa vie, c’est d’amour et de sécurité. En lui apportant cela, vous lui donnerez la confiance nécessaire pour dormir paisiblement.

Il est également important d’aider votre bébé à faire la différence entre le jour et la nuit. Durant les siestes, ne fermez pas trop les volets et restez actif. Cela aidera votre enfant à comprendre que le jour est le temps de l’action, et que la nuit est  le temps du repos. Dormez avec lui la nuit durant les premiers mois, mais faites-lui faire ses siestes dans sa chambre. Il pourra ainsi s’approprier son espace progressivement, et en toute confiance.

Rejoignez les milliers d’abonnés à la newsletter et recevez mon livre : 4 clefs pour ne plus crier et s'énerver

Ne pas s’angoisser

La principale cause de problèmes est généralement l’angoisse des parents !
Contrairement à ce que l’on pourrait croire, la principale cause de problèmes est généralement l’angoisse des parents ! Beaucoup de parents sont rongés par la peur durant les premières semaines. Mort subite du nourrisson, étouffement, paniques… Tous ces risques les poussent à vérifier en permanence que tout va bien.

La nuit, quand bébé ne fait plus de bruit et qu’il dort paisiblement, il peut donc arriver que la panique monte. Il est parfois assez difficile de garder son calme et de ne pas réveiller bébé pour s’assurer qu’il est bel et bien endormi.

Je vous comprends ! Il est tout à fait normal de craindre pour son enfant et de s’inquiéter quand le silence est un peu trop pesant. Mais gardez en tête que votre enfant a besoin de se sentir en sécurité, d’être au calme, et de vous savoir en confiance. Montrez à votre bébé qu’il n’y a rien à craindre, que dormir est quelque chose d’agréable et que vous serez toujours là pour lui en cas de problème. Il ressentira cette confiance, soyez-en sûr.

Ce qu’il faut faire quand son enfant refuse de dormir

Passés les premiers mois, les problèmes sont un peu différents. Mais ici aussi, il y a souvent quelques erreurs simples à éviter et quelques bonnes habitudes à prendre.

Laisser un enfant pleurer c’est cultiver son angoisse, même lorsqu’il finit par se taire.
Certains parents imaginent encore que la meilleure solution pour qu’un enfant arrête de pleurer la nuit est de le laisser pleurer… Il n’en est rien,laisser un enfant pleurer c’est cultiver son angoisse, même lorsqu’il finit par se taire.

Il ne faut surtout pas non plus disputer son enfant, s’énerver, ou le forcer à aller se coucher.

Pour améliorer les choses, il n’y a une chose à retenir : un enfant a toujours besoin d’être écouté et rassuré. Adoptez un ton rassurant et tâchez de véhiculer des ondes positives. Si votre enfant reste angoissé malgré tout, il y a forcément une explication logique ! Bien souvent, la raison de l’angoisse est bien plus bête qu’on ne l’imagine. Peut-être votre enfant a-t-il peur et qu’une simple veilleuse suffirait à le rassurer ? Peut-être a-t-il simplement besoin d’un câlin ou d’une histoire avant d’aller dormir ? S’il est en âge de vous répondre, posez-lui la question ! La simplicité de sa réponse et l’efficacité de la solution pourraient bien vous surprendre.

Enfin, n’hésitez pas à instaurer un rituel avant d’aller dormir. Prendre un bain, se brosser les dents, faire un câlin, lire une histoire… Peu importe le contenu du rituel. L’essentiel est qu’il se déroule toujours dans le même ordre pour rassurer l’enfant.

Pensez à vous !

Prendre soin de soi n’est jamais de l’égoïsme, surtout lorsque l’on doit élever un enfant. N’oubliez pas, un enfant ne sera jamais totalement à l’aise s’il sent que sa maman ou son papa sont fatigués, stressés et angoissés !

Prendre soin de soi n’est jamais de l’égoïsme, surtout lorsque l’on doit élever un enfant.
Essayez de cultiver une bonne confiance en vous , et en vos capacités à élever votre enfant. Cultivez aussi le lâcher-prise. Les choses se passent comme elles doivent se passer, et votre enfant est comme il est. Accepter entièrement la situation, c’est déjà un grand pas vers la sérénité, et donc vers la transmission d’ondes positives.

En parallèle, veillez à être toujours aussi bien reposé que possible. Certaines corvées peuvent attendre, ou être déléguée…. Reposez-vous et dormez suffisamment. Cela est essentiel pour vous et pour votre enfant. Quitte à le faire garder une nuit ou deux par les grands-parents ou des amis de temps en temps !

Enfin, si malgré toute votre bonne volonté et ces conseils que vous aurez appliqués à la lettre, votre enfant persiste à se réveiller, veillez à être toujours aussi bien reposé que possible. Certaines corvées peuvent attendre, ou être déléguées…. Reposez-vous et dormez suffisamment. Cela est essentiel pour vous et pour votre enfant. 

En complément, vous pouvez lire l’article « Au secours ! Mon enfant ne dort pas ! »

Quand un enfant a du mal à dormir, il a seulement besoin d’être compris et de se sentir en sécurité. Adopter une posture sereine et rassurante, tout en accompagnant votre enfant avec bienveillance, sera toujours la solution. Pour cela, cultiver la confiance, rechercher des solutions simples, et créer un environnement positif  est essentiel.

Il est également impératif de prendre soin de soi afin de mettre en place un environnement calme, serein, et plein de bonnes ondes !

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *