Faut-il interdire les sucreries ?

Une fois n’est pas coutume… J’aimerais aujourd’hui aborder avec vous un thème on ne peut plus pragmatique, mais qui, je le sais, pose problème à de nombreux parents : celui des bonbons et des sucreries.

Nous le savons tous, les bonbons ne sont pas bons pour la santé. Mais faut-il pour autant interdire les sucreries à la maison ? Comment trouver le juste milieu entre l’interdiction totale et le laisser-aller néfaste ? Comment ne pas se laisser déborder lorsque nos enfants en réclament avec insistance ? Voyons un peu tout cela !

Les bonbons : quels effets sur nos enfants ?

 Il vous sera beaucoup plus facile de poser des limites lorsque vous aurez certaines vérités en tête !
Avant d’aborder le sujet de façon plus concrète et pragmatique, j’aimerais revenir avec vous sur les véritables effets des sucreries sur la santé nos enfants. Il me semble nécessaire que nous ayons tous les mêmes connaissances à ce sujet, afin de bien nous comprendre et de partir sur une base commune. Vous le verrez, il vous sera beaucoup plus facile de poser des limites lorsque vous aurez certaines vérités en tête !

Vous le savez sans doute, à l’heure actuelle, une grande partie de notre alimentation est bourrée d’additifs, de pesticides, de colorants et d’autres composants chimiques néfastes pour notre santé. On pourrait être tenté de croire que les produits destinés aux enfants sont plus sains que ceux pour les adultes… Mais détrompez-vous. Céréales, yaourts, friandises, et même certains petits-pots… La plupart des aliments destinés aux tout petits ne sont pas plus sains que les nôtres ! Je trouve ça tellement triste que l’on n’accorde pas plus de qualité à l’élaboration des aliments destinés à nos petits alors même que leurs organismes sont fragiles et en pleine construction. Plus que n’importe qui, ils méritent le meilleur dans leur assiette.

D’ailleurs, il n’y a qu’à voir la somme des allergies actuelles, c’est édifiant !

Les clefs de votre passé

Les études le prouvent pourtant, de nombreux produits chimiques utilisés dans l’industrie agroalimentaire sont particulièrement dangereux pour les enfants. Problèmes de santé, surpoids, mais aussi agitation et problèmes de concentration : l’alimentation est à la source de nombreux problèmes que l’on a tendance à traiter par les médicaments. 

D’autres études montrent que certains enfants sont plus sensibles que d’autres à ces produits, notamment aux sucres raffinés. Soyons prudents !

D’ailleurs, il n’y a qu’à voir la somme des allergies actuelles, c’est édifiant !

L’alimentation : la base de la santé

Avec le sommeil et l’activité physique, l’une des bases pour être en bonne santé est l’alimentation. Hippocrate, père de la médecine, le disait déjà il y a des millénaires « Que ton aliment soit ton médicament !« 

L’alimentation est fondamentale, mais à l’époque de la surproduction, de la surconsommation et des produits transformés, il devient de plus en plus difficile d’adopter un régime véritablement sain et équilibré. 

Il faut donc redoubler de vigilance, et bien lire les étiquettes de tous les produits que l’on donne à ses enfants… même lorsqu’ils sont présentés comme sains et bénéfiques ! Yaourts aromatisés, petits pots et autres produits transformés ; ne vous laissez pas avoir par le marketing sur les paquets, et par toutes les « qualités nutritives » que les marques disent vous vendre. Achetez en priorité des produits bios, et des choses les moins transformés possible. L’idéal étant bien entendu de préparer soi-même l’essentiel des plats et des desserts afin de limiter au maximum les risques ! N’hésitez pas non plus à offrir à vos enfants une alimentation riche en fibre, en remplaçant par exemple les crèmes desserts par des fruits de saison…

Les bonbons : oui, mais pas tous les jours !

Pour toutes ces raisons, il me semble évident que les sucreries doivent être consommées de manière très occasionnelle. Certains parents donnent des bonbons à leurs enfants tous les jours… Ils ne se rendent pas compte, c’est normal, ils veulent faire plaisir et tant que l’on ne s’est pas intéressé à la nutrition, on ne comprend pas ce que quelques bonbons peuvent avoir comme conséquences.

Pour moi, cela est une aberration !

Un bonbon ne devrait pas être considéré comme un aliment. Il doit être pris pour ce qu’il est : quelque chose de fondamentalement festif, mais néfaste, qui doit être consommé en de rares occasions et toujours en petite quantité !

Manger un bonbon n’est pas anodin.
Pour autant, je ne vous recommande pas d’interdire totalement les bonbons à la maison. Vos enfants pourraient en venir à idéaliser ce produit, et à lui donner une valeur complètement disproportionnée. Une trop grande frustration pourrait même créer chez eux certains blocages difficiles à enrayer sur le long terme ; mais cela doit être bien clair dans votre tête et dans celle de vos enfants : manger un bonbon n’est pas anodin. Il faut, pour leur bien, en limiter au maximum la consommation !

De tous les aliments, ce sont eux qui contiennent le plus de produits chimiques, de colorants et autres additifs dont certains interdits dans d’autres pays pour des questions de santé sanitaire. À bon entendeur…

Rejoignez les milliers d’abonnés à la newsletter et recevez mon livre : 4 clefs pour ne plus crier et s'énerver

Les effets des bonbons dans l’organisme

Voici ce qui se passe réellement dans l’organisme lorsque l’on mange des bonbons. Le pic glycémique augmente ce qui sécrète immédiatement de l’insuline ce qui provoque l’entrée du sucre directement dans nos cellules. Le sang se trouvant privé de sucre, cela va provoquer une petite hypoglycémie. 

En clair, lorsque nos enfants (les adultes aussi) consomment des bonbons ou des aliments sucrés, il se crée un pic d’excitation provoqué par la montée de l’insuline puis très rapidement un coup de pompe dû à l’hypoglycémie. C’est pour cela que l’on en reprend encore et encore, pour compenser la perte d’énergie. Et ce n’est que l’une des faces cachées de l’iceberg.

Je ne m’étendrais pas sur les caries, je pense que tout le monde est convaincu. Les bactéries adorent le sucre qui se dépose sur les dents et elles sécrètent un acide qui s’attaque aux dents. Et, à moins de se brosser les dents dans les 5 à 20 minutes qui suivent (selon le taux d’acidité de ce que l’on a consommé), le mal est fait.

Et ce n’est pas tout. L’acidité a également un effet désastreux sur la paroi de l’estomac qui, comme l’émail des dents est attaqué et plusieurs symptômes s’en suivent. 

Faire manger de tout à ses enfants

Vous l’aurez compris, il serait, je le pense, maladroit d’interdire complètement les bonbons à ses enfants. Il faut simplement limiter la consommation, et l’inscrire dans le cadre d’une alimentation équilibrée et saine. Et puis, il y a bonbons et bonbons.

Parce la composition des bonbons est de plus en plus décriée, les fabricants commencent à chercher des alternatives et ils y parviennent. À vous de privilégier les bons produits, qui certes, ne passent pas à la télévision, mais sont élaborés à partir de miel, de sucre de canne et de produits naturels. Cela reste des bonbons, mais en moins pire !

Pour faciliter les choses, il faut prendre le temps d’apprendre soi-même, et d’expliquer aux enfants comment se nourrir correctement. 

Saviez-vous que certains aliments sont à l’origine de troubles du comportement ? Voyez cette vidéo sur ma chaîne YouTube, elle est édifiante !

Je le sais bien, cela est plus facile à dire qu’à faire. Beaucoup de parents éprouvent en outre d’énormes difficultés à faire manger de tout à leurs enfants. Dans certaines familles, les repas sont plus une source de conflit, que de détente et d’échange…

Et puis, éduquer le goût de nos enfants, leur donner les bons repères et les bons réflexes alimentaires font partie intégrante de notre rôle de parent au même titre que de leur apprendre la politesse ou le respect. Bien se nourrir, c’est respecter son corps et ses besoins et être empli de santé et de vitalité.

Avec la bonne méthode, ce rêve est accessible à tous.
Dans mes articles et mes vidéos YouTube, vous trouverez plusieurs pistes, ainsi que des astuces concrètes, pour aider vos enfants à manger de tout, et même vous aider dans l’élaboration des menus. Une alimentation saine et variée, des repas préparés et partagés ensemble dans la détente et la bonne humeur… Cela est le rêve de beaucoup de parents ! Avec la bonne méthode, ce rêve est accessible à tous.

Pour y parvenir, il faut avant tout changer de point de vue. La frustration et les interdits doivent faire place à la curiosité et au partage. N’oubliez pas : bien manger, cela n’est pas une contrainte que l’on s’impose. Bien manger, et permettre à ses enfants de bien manger est un réel plaisir… qui sera toujours bien plus intense qu’un paquet de bonbons ! 

Pour être en bonne santé, bien manger est essentiel. Les bonbons, comme de nombreux autres produits transformés, sont purement et simplement nocifs pour la santé physique et mentale de nos enfants. Tous les produits contenant du sucre raffiné sont mauvais pour la santé, et manger un bonbon n’est donc pas anodin… Mais ne dramatisons pas les choses pour autant ! Tant que cela s’inscrit dans une alimentation variée, saine et équilibrée, manger un petit bonbon de temps en temps est tout à fait acceptable.