Comment tourner la page ?

Se remettre d’une rupture amoureuse ou prendre la décision d’une séparation… Faire le deuil d’un être aimé ou décider de couper tout contact avec son ex-copain ou son ex-copine… Que l’on ait le sentiment de subir ou que l’on soit à l’origine d’un changement, notre livre de vie est rempli de pages difficiles à tourner.

Dans l’article « Tourner la page après une rupture », nous avons vu à quel point surmonter une rupture peut faire profondément souffrir et que la première étape pour aller mieux est de faire le deuil de ce qui n’est plus, pour accueillir la solitude et y semer une renaissance.

Ce sont sur ces étapes que je vais revenir ici, car elles sont les trois prises de conscience qui vous permettront de vraiment tourner cette page.

Ce n’est pas la première page qui se tourne

Le jour où vous êtes parti de chez vos parents, vous avez vécu une rupture affective. Que vous l’ayez vécu comme un déchirement ou un soulagement : vous avez tourné cette page… Le jour où vous avez quitté votre premier emploi : c’était aussi une rupture, un changement dont vous vous rappelez peut-être avec nostalgie, plaisir ou regret… 

Vous surmontez des ruptures, vivez des changements et sortez de votre zone de confort continuellement… Certaines fois, vous n’avez pas l’impression d’avoir eu à surmonter quoi que ce soit : c’était le cours du chemin que vous souhaitiez… Mais d’autres séparations ont été plus difficiles à gérer : les émotions négatives engendrées par ce changement vous rendaient enclin à la déprime ou à ressasser une situation que vous n’aviez pas désirée…

Mais finalement, vous avez toujours réussi à surmonter ces périodes et à aborder une reconstruction en tournant la page

Parce que tout est impermanent…

C’est l’impermanence des choses qui leur donne leur valeur !
Ce que cela nous dit, c’est que, non seulement vous savez tourner les pages de votre livre de vie sans même en avoir conscience, mais qu’il n’y a là qu’une seule page à tourner alors que bien d’autres vous attendent encore. C’est l’impermanence des choses qui leur donne leur valeur !

Même les relations amoureuses qui durent dans le temps n’ont rien de permanentes, car l’amour entre deux personnes évolue, fluctue : il vit ! Prendre conscience que rien n’est jamais comme avant, que tout évolue, fluctue et vit : voilà ce qui permet de trouver le courage et la sérénité qu’il manque parfois à tourner une page…  

Parce que le livre de votre vie est rempli de pages déjà tournées et d’autres à venir : rien de sert de la retenir ! C’est au nombre de pages qui se tournent que l’on jauge l’intensité d’une vie… 

lorsque l’on refuse de tourner la page du passé on se prive également d’ouvrir la porte de l’avenir.
Or, quand la rupture est consommée que faisons-nous ? Nous refusons de faire le deuil, d’accepter la rupture. Cette personne cherche à récupérer son ex, l’autre à reconquérir son homme pour retrouver cette vie de couple et reconstruire la relation.

Ce n’est pas mal d’essayer de reprendre une relation, mais le jeu en vaut-il vraiment la chandelle ? Si la rupture est avérée, le travail de deuil doit commencer pour se faire, car lorsque l’on refuse de tourner la page du passé on se prive également d’ouvrir la porte de l’avenir.

Tourner une nouvelle page…

Quand on assimile la vacuité de ce qu’on tenait pour acquis, se détacher de ce qui n’est plus est bien plus facile à imaginer et peut laisser place à la reconstruction : de nouvelles émotions, de nouveaux choix, une nouvelle page ! Un nouveau chapitre de votre vie basé sur la confiance en soi et le pouvoir du moment présent peut enfin se construire au rythme de votre reconquête de vous-même. 

La vie amoureuse se résume rarement à une seule histoire et les séparations douloureuses peuvent être transformées après avoir fait son deuil. Qui n’a pas été effondré après un chagrin d’amour ? Qui n’a pas connu ce sentiment de finitude ? Cette souffrance qui nous laissait croire que nous n’arriverions jamais à surmonter l’épreuve et à vivre séparés de l’autre à jamais. Et puis, le temps a fait son œuvre et l’on se retrouve des années plus tard en compagnie d’une autre personne. Un amour sincère, vibrant, profond qui efface le passé. Ce jour-là, on peut éprouver de la gratitude pour cette rupture autrefois vue comme un fardeau et aujourd’hui comme une bénédiction. 

Une nouvelle page peut s’écrire à condition retrouver confiance en soi et en l’autre.
Mais pour que cette magie se réalise, il ne faut pas fermer la porte de son cœur ni établir de conclusions hâtives parce que l’infidélité, le divorce, la trahison nous ont ébranlés. Une nouvelle page peut s’écrire à condition retrouver confiance en soi et en l’autre.

En prenant conscience de l’impermanence des choses, vous pouvez vous remettre à écrire votre vie plus librement avec la sérénité de la sagesse : car vous savez maintenant que tout est amené à évoluer, à changer, à muer… Que tout ce que vous écrivez aujourd’hui sera peut-être une autre page à tourner un jour : alors, autant qu’elle soit belle !

Rejoignez vous aussi les milliers d’abonnés à ma newsletter et recevez en cadeau mon livre « 5 clefs pour transformer votre vie »

Travailler sa communication

Afin de s’ouvrir à l’autre et d’aborder les choses le plus efficacement possible, il est également essentiel de travailler sa communication. Comprendre le langage non verbal, et savoir déchiffrer la langue mystérieuse des émotions est, comme nous l’avons vu, un talent précieux. Mais nous sommes aussi des êtres de langage. Maîtriser au mieux cet outil à la fois merveilleux et dangereux peut littéralement vous changer la vie.

Le langage est un domaine qui me fascine, et que toute personne souhaitant évoluer sur le chemin du développement personnel devrait étudier. Dans plusieurs articles précédents, nous avons évoqué plusieurs pistes pour progresser à ce sujet.  

Si cela n’est pas déjà fait, en parcourant mes pages, vous pourrez apprendre à exprimer vos besoins sans blesser l’autre, à vous affirmer et à dire non en toute sérénité… Vous verrez également comment dire les choses, et même LA chose la plus difficile à exprimer. 

Tout cela n’est pas accessoire. Je vous promets qu’en travaillant sur votre communication, vous vous faciliterez grandement la vie… Alors vous savez ce qu’il vous reste à faire !

La positive attitude !

Adopter une « positive attitude » change la vie dans tous les domaines
On a beaucoup raillé la chanteuse Lorie, et à sa suite l’ancien premier ministre Jean-Pierre Raffarin pour avoir vanté les mérites de la « positive attitude ». Il est vrai que la chanson s’adressait avant tout aux adolescents, et que ses qualités musicales ne sautaient pas aux yeux. Il est vrai aussi que voir un homme d’État reprendre les paroles de cette chanson pour ados avait de quoi faire sourire… Pourtant, je suis d’accord avec eux sur ce point. Adopter une « positive attitude » change la vie dans tous les domaines, et tout particulièrement dans la résolution des conflits.

Adopter la positive attitude permet avant tout d’aborder les conflits comme des choses toutes naturelles, et inévitables dans les relations humaines. On évite ainsi de dramatiser les situations, et on les aborde le plus sereinement possible.

Plus important encore : il est impossible de pardonner si l’on a pas fondamentalement confiance en soi et en la vie. Il est très difficile, pour ne pas dire impossible, de vivre une situation de conflit sans blesser l’autre et sans être blessé soi-même. Savoir tirer un trait là-dessus, parier sur la grandeur de l’autre, lui montrer notre estime en trouvant la force de pardonner, c’est se donner l’opportunité de repartir sur des bases plus solides.

Les conflits sont inévitables. Jamais nous ne pourrons grandir en restant dans l’évitement. Mes méthodes ne sont pas miraculeuses, et elles demandent un certain courage : courage de comprendre, courage de s’ouvrir, courage de travailler sur soi, et courage d’être positif… Mais sans ce courage, chaque conflit est condamné à rester stérile et à enfermer chacun dans ses positions. 

Ce courage, qui existe déjà en vous, changera radicalement la donne. Il fera de chaque conflit une nouvelle opportunité : celle de mieux vous connaître et d’aller vers les autres pour bâtir des relations solides, vraies, et bénéfiques pour tous.