Pipi au lit. Tous mes conseils

Pour vous abonner à ma chaîne Youtube, cliquez ici


L’énurésie est le sujet que nous allons aborder aujourd’hui.

Avant toute chose, il est bien de préciser que l’énurésie concerne les enfants à partir de 5 ans et qu’il ne faut pas avoir d’inquiétudes si votre enfant fait encore pipi au lit avant cet âge. Même s’il a été propre très tôt la nuit, il est tout à fait possible qu’il ait des périodes où il fasse de nouveau pipi au lit. Il ne s’agit pas là d’énurésie, qui concerne les enfants à partir de 5 ans et plus et peut durer très tard dans la vie, souvent jusqu’au moment de l’adolescence, voire plus tard, pour certains.

Quelle est la cause du pipi au lit ? Est-elle intentionnelle pour embêter ses parents, peut-être l’interprétez-vous de cette manière ? Si c’est le cas, vous vous trompez complètement, car, un enfant fait pipi au lit pour évacuer des émotions qu’il n’arrive pas à gérer. C’est un enfant sensible, il vit très certainement dans la journée, des situations difficiles émotionnellement ; c’est souvent le cas des enfants sages qui ne disent rien, à l’école comme à la maison, il refoule ses émotions, frustrations, colères, ou autres. Il peut ressentir de la peur également envers les adultes qui l’entourent, de ses parents, de la maîtresse ou le maître, ou peur de camarades qui le menacent, il peut être angoissé par des choses qu’il a du mal à exprimer, bref, plus il refoule ses émotions, plus elles vont devoir s’exprimer d’une manière ou d’une autre, dont le pipi au lit. Plus votre enfant est sensible, moins il a de moyens d’exprimer ce qu’il ressent s’il ne trouve pas un espace ou décharger ses émotions, plus il va libérer dans la nuit, lorsqu’il n’est plus dans le contrôle, tout ce qu’il a retenu, refoulé dans la journée.

Il n’est pas nécessaire qu’il vive des événements traumatisants pour cela, il suffit qu’il soit très sensible à ce qui se passe autour de lui, des petites choses qui vous sembleraient dérisoires et qui pour lui heurtent sa sensibilité, sont importantes, et qu’il n’arrive pas à gérer.

Il ne faut pas perdre de vue qu’un enfant a un cerveau, rationnel, immature, et lorsque votre enfant est submergé par les émotions, frustration, colère, une angoisse ou de la tristesse, il lui est impossible de gérer ses émotions qui l’envahissent. 

Toutefois, en aucun cas il ne fait pipi au lit délibérément ou pour vous embêter ; même si c’est survenu face à un événement, car il peut y avoir un élément déclencheur, s’il était propre et que tout à coup il se remette à faire pipi au lit, cela veut dire qu’il s’est passé quelque chose dans sa vie. Cela peut être la naissance d’un autre enfant qui a détourné l’attention des parents, l’enfant fait une régression, mais pas de manière réfléchie, en se disant : « je vais faire comme mon petit frère, je vais faire pipi au lit ou dans ma culotte et cela va bien énerver mes parents ». Il va plutôt chercher de l’attention et essayer de revenir à un moment où ça allait mieux pour lui ; quand il était bébé, on s’occupait plus de lui, il veut redevenir bébé, mais tout cela se passe inconsciemment. 

Quoi qu’il en soit, cela n’est pas intentionnel de sa part ; il faut savoir qu’un enfant à partir de 5 ans éprouve de la honte, rares sont les enfants qui assument de faire pipi au lit, il n’y a qu’à observer la mine, confuse, honteuse, qu’ont ces enfants au réveil, lorsqu’ils ont, une fois de plus fait pipi au lit. C’est encore plus vrai lorsqu’ils ont des frères et sœurs, qui peuvent être plus jeunes qu’eux et n’ont pas ce genre de problème. C’est en plus humiliant pour eux, ils ressentent honte et culpabilité, car ils ressentent bien que cet état génère du stress chez ses parents et des complications, parce qu’il faut changer les draps tous les jours, faire des lessives, etc..

Ces enfants vivent un enfer lorsqu’il s’agit d’aller éventuellement dormir chez un petit copain, partagés entre le plaisir de cette invitation et l’angoisse de ce pipi au lit, d’ailleurs la plupart du temps ils disent non à cette invitation.

La seule façon d’aider un enfant qui fait pipi au lit, n’est sûrement pas en le grondant ou le culpabilisant ou en lui assénant des croyances, du style : « c’est parce que tu bois trop, c’est parce que ton frère est né, c’est parce que tu as un sommeil trop lourd » ; si vous faites ça, vous ancrez dans le cerveau de votre enfant que c’est normal finalement, il a un sommeil trop lourd, il fait pipi, quoi de plus normal ! Pourquoi voulez-vous que ça change si tout est normal ? Non, la seule chose à faire pour l’aider, c’est de lui donner votre soutien, lui montrer que vous avez confiance en lui, lui dire que c’est passager, que cela va s’arrêter.

Surtout ne pas le culpabiliser, il sait le faire tout seul.

Si vous souhaitez aller plus loin, j’ai un programme d’accompagnement, qui s’appelle : « pipi au lit, c’est fini », qui peut vous permettre de l’aider, concrètement.