Oser le bonheur

Oser le bonheur ! Une injonction qui peut sembler paradoxale à qui n’a pas encore bien réfléchi à la question. Le bonheur semble, en effet, être un objectif plaisant, qui ne demande pas beaucoup de courage ! Quoi de plus naturel que de rechercher le bonheur et d’être attiré par lui, à première vue ?

… Mais quand on y regarde de plus près, on constate rapidement que les personnes à la recherche du bonheur doivent faire face à deux obstacles. Premièrement, le bonheur a, quoi qu’on en dise, souvent mauvaise presse dans notre société. Deuxièmement, rechercher le bonheur demande une sacrée dose de volonté. Mais malgré ces deux obstacles, vous comprendrez vite qu’il est vital d’oser le bonheur.

Sortir de la négativité

Les clefs de votre passé

Malgré tout ce que l’on peut lire dans les journaux et dans les magazines, malgré tous les conseils qui sont distillés çà et là pour accroître son bien-être, sa bonne humeur, et sa joie de vivre… Le bonheur a mauvaise presse.

Les personnes pessimistes, adeptes de la négativité et de la critique, sont encouragées. On les perçoit généralement comme des personnes réalistes et responsables, douées d’empathies et d’ouverture à l’autre. Les personnes joyeuses, au contraire, sont plutôt vues comme insouciantes,  indifférentes aux réalités, et parfois même égoïstes….

Toutes ces questions, nous en avons déjà parlé dans les articles à propos de la joie de vivre et de la négativité. Je vous invite à les lire, si ce n’est pas déjà fait. Vous verrez qu’il ne faut surtout pas se laisser happer par cette négativité ambiante. Seuls le bonheur et la joie de vivre sont des postures  capables de nous donner l’énergie nécessaire pour améliorer les choses en nous et dans le monde qui nous entoure. Vous comprendrez que malgré l’adversité, il faut faire le pari de devenir heureux, quoiqu’il en coûte. Ce n’est pas de l’égoïsme. Ce n’est pas de la rêverie. Le bonheur est la responsabilité et l’altruisme même !

Rejoignez vous aussi les milliers d’abonnés à ma newsletter et recevez en cadeau mon livre « 5 clefs pour transformer votre vie »

Le courage d'être heureux

Ce problème n'est pas le seul à surmonter lorsque l'on prend la décision de rechercher le bonheur. Vous le savez bien, être heureux n'est pas simple. Cela fait des millénaires que les gens cherchent des solutions pour devenir plus heureux. Cela fait des millénaires que des conseils nous sont prodigués pour trouver la joie de vivre... et pourtant, rien n'y fait.

Une majorité de personnes reste malheureuse, et s'empêtre dans les problèmes et la négativité. Mais cela ne veut pas dire que le bonheur est une illusion, et qu'il serait vain de le rechercher ! Cela signifie simplement que le bonheur demande du courage et de la volonté.

Le bonheur est une promesse chaque jour renouvelée.
Bien plus qu'un point d'arrivée, le bonheur est un chemin que l'on arpente chaque jour en faisant le vœu de sortir de la négativité. Le bonheur est une promesse chaque jour renouvelée.

Quiconque se lance à la recherche du bonheur le sait bien : l'objectif n'est pas facile à atteindre. Le découragement est souvent présent... Mais le courage est toujours plus fort chez une personne réellement engagée sur cette voie.

Le chemin du bonheur

Lorsque l'on part à la recherche du bonheur, on le réalise rapidement : on entend tout et son contraire à ce sujet. Même les grands sages et les psychologues les plus reconnus semblent se contredire sans cesse, et changer d'avis et de recommandation au gré des ouvrages et des interviews.

Face à cela, il y a de quoi se décourager ! Le bonheur ne serait-il qu'une chimère, qu'un mirage auquel seule une personne naïve oserait croire ?... Bien sûr que non !

Tout s'éclaire lorsque l'on prend conscience qu'il n'y a pas de recette du bonheur, que le bonheur n'est pas un point d'arrivée... encore moins un état stable que l'on pourrait conserver une bonne fois pour toutes.

Le bonheur est un chemin. Le bonheur est un but, un horizon, un idéal vers lequel tendre. Vouloir tenir le bonheur dans ses mains et le garder, c'est à coup sûr le voir disparaître...

Arpenter le chemin dans la joie

Le bonheur est le chemin, et non le but à atteindre
Une fois que l'on a compris que le bonheur est le chemin, et non le but à atteindre, notre posture et notre appréhension du monde changent radicalement.

Tous les conseils des sages, toutes les études des psychologues font sens et s'inscrivent dans une démarche plus globale, entière. Le monde entier, notre personne comprise, devient un terrain de jeu, une expérience à vivre entièrement, courageusement, en mettant fin à la peur  et à la critique permanente.

Plusieurs philosophes ont réussi à exprimer avec beaucoup d'exactitude cette posture. Nietzsche, notamment, a su comme nul autre dépeindre la joie d'une personne dans une acceptation totale du réel, et dans le désir de connaître le monde tel qu'il est.

Clément Rosset, un autre philosophe disparu récemment s'est beaucoup inspiré de lui. Je ne saurais trop vous recommander ses ouvrages. Ils sont assez faciles à lire, et l'on en sort toujours grandi. L'une de ses citations préférées résume parfaitement l'acceptation et le courage de la personne qui ose le bonheur :"Je vis, et je ne sais pas pour combien de temps, je meurs et je ne sais pas quand, je m'en vais, et je ne sais pas où... Je m'étonne d'être aussi joyeux."

Le bonheur n'est pas un égoïsme. Le bonheur n'est pas un but. Le bonheur n'a pas de recette. Le bonheur est un chemin que l'on arpente avec curiosité et candeur. Le bonheur est un but que l'on se donne, une promesse que l'on se fait et que l'on renouvelle chaque jour.

Il est l'acceptation de ce qui est, et de ce que nous sommes. De nos petitesses, de nos grandeurs, de nos doutes, de nos certitudes envolées, de nos peurs et de nos joies. Le bonheur est le courage et l'amour même.

4 réponses
  1. Myriam LIVOLANT
    Myriam LIVOLANT dit :

    Oui le bonheur est un chemin jusqu’au bout. C’est l’élément qui vous donne l’enthousiasme et l’énergie quotidienne. Et surtout le bonheur par sa joie partagée se nourrit tout seul

    Répondre
  2. PANEELS
    PANEELS dit :

    Le Bonheur, on l’atteint apres avoir fait un travail sur soi. Mise a jour de l’heritage psychogenealogique et surtout parental. On atteint alirs la plenitude

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *