Laisser parler son cœur

Laisser parler son cœur, écouter son cœur, suivre ce que notre cœur nous dicte… Nous avons tous entendu ces conseils, sans jamais vraiment comprendre ce qu’ils signifiaient réellement ! Quel est donc ce cœur dont on nous parle tant ? En quoi ses aspirations diffèrent-elles de ce que nous pensons habituellement ? Écouter toujours son cœur n’est pas ce pas-là faire preuve d’égoïsme ou d’inconscience ? Et surtout, que faire quand on ne sait pas ce que notre cœur a à nous dire ? En faisant un retour en vous-même, vous trouverez des réponses à toutes ces questions. Ce sera le début d’un dialogue apaisé et fructueux entre votre cœur, vous, et le monde qui vous entoure.

Le cœur : un sentiment flou à conquérir

DLes clefs de votre passéifficile de ne pas être perdu lorsque l’on souhaite découvrir ce qui se cache derrière ce « cœur » dont on entend tellement parler. Avouons-le, le cœur est un peu l’arlésienne du développement personnel et de la psychologie. Tout le monde l’évoque, tout le monde revendique son existence… mais qui sait vraiment de quoi il parle lorsqu’il évoque cette sensation extrêmement floue et lointaine ?

Mélange complexe d’instinct, d’idéal, d’amour, de sincérité et de lâcher-prise, l’écoute du cœur est un art subtil, qui ne peut pas s’expliquer entièrement par des mots. C’est pour cela qu’il est si difficile d’en parler sans user de tautologies ou de comparaisons imagées.

Pour apprendre à écouter et à laisser parler son cœur, il n’y a au fond qu’une solution : aller à sa recherche d’une manière sincère et véritablement curieuse, et apprendre par soi-même ce qu’il est et ce qu’il a à nous dire.

À chacun son cœur

Le cœur est cette petite voix qui résonne au fond de chacun d’entre nous, mais qui reste cachée derrière la peur et le conformisme.
Lorsque l’on part à la rencontre de son cœur, une difficulté nous attend : nous partons tous avec de nombreux a priori sur ce que les cœurs devraient « penser », et sur ce qu’ils devraient nous dire. Tous, nous sommes pétris d’idées reçues à ce sujet et avons beaucoup de mal à faire la part des choses entre une image idéalisée du cœur, et ce que celui-ci fait résonner véritablement en nous.

Aussi, afin de laisser parler son cœur, il faut prendre le risque d’abandonner toute idée préconçue, et même aller jusqu’à oublier ce nom de « cœur » qui risque de nous écarter de notre chemin. Instinct, tripes, amour, cohérence, sincérité, courage… De nombreuses choses se cachent derrière le cœur, mais tout cela n’évoque au fond qu’une chose. Le cœur est cette petite voix qui résonne au fond de chacun d’entre nous, mais qui reste cachée derrière la peur et le conformisme.

Quand on fait taire son cœur

Vous l’aurez compris, il est extrêmement difficile de parler du cœur de manière générale. Chacun a son cœur, et aucun cœur ne dit la même chose !

Mais le cœur, c’est toujours ce qui donne de l’espoir, de la poésie, du rêve dans nos vies, et que nous taisons le plus souvent par peur. Peur du « qu’en-dira-t-on », peur pour sa sécurité matérielle et affective, peur de se tromper, peur d’être jugé, peur de déplaire…

Vous la connaissez bien, cette petite voix. Elle vous a toujours accompagnée, mais depuis votre plus jeune âge, on vous a appris à la faire taire et à l’effacer face à la raison, au bon sens, à la sécurité et à l’avis général. À force d’être bâillonné, le cœur s’est fait de plus en plus timide, et de plus en plus discret. Mais il résonne toujours en vous, quotidiennement, et ne demande qu’à être écouté, compris et accepté. Il est le lieu de ce tiraillement constant entre l’idéal et nos appréhensions, entre ce qui devrait être et ce qui est, entre ce que l’on est au fond de nous et tous ces faux selfs que nous nous créons au gré des circonstances.

Laisser enfin parler son cœur

Cette voix du cœur, vous l’entendez tous les jours, et vous en rêvez parfois la nuit. Si elle ne s’est toujours pas tue, c’est parce qu’elle fait résonner ce qui, tout au fond de vous, vous inspire et vous donne l’envie de vivre pour de bon.

Laisser votre cœur prendre de plus en plus de place dans votre vie, et lui permettre de devenir enfin l’allié de votre mental pour mettre fin aux conflits internes stériles et castrateurs.
Vous le savez si vous avez cliqué sur cette page : si vous lui donniez sa chance ne serait-ce qu’une fois, votre vie pourrait changer du tout au tout. En abandonnant la peur et l’opinion générale, vous renouerez enfin avec vos idéaux, et retrouverez le chemin de la simplicité et de la liberté.

Au fond, tous mes enseignements n’ont qu’un but : laisser votre cœur prendre de plus en plus de place dans votre vie, et lui permettre de devenir enfin l’allié de votre mental pour mettre fin aux conflits internes stériles et castrateurs.

Rejoignez vous aussi les milliers d’abonnés à ma newsletter et recevez en cadeau mon livre « 5 clefs pour transformer votre vie »

Le cœur n'est pas le reflet de l’égoïsme et de l'inconscience. C'est au contraire le seul chemin qui donne accès à la confiance en soi et en l'autre, ainsi qu'à la joie communicative. Que celui-ci vous dicte de changer de carrière, de visiter un pays inconnu, de reprendre des cours de musique, ou de passer davantage de temps avec vos enfants, peu importe. Une chose est certaine : en l'écoutant, vous êtes certain de vous reconnecter à vous-même, et d'atteindre une parfaite cohérence, seule garante d'une vie accomplie et épanouie, et donc d'un lien sincère et complet avec l'autre.

Pour compléter cette lecture, lisez l’article « Ecouter son corps et ses messages ».

Souvent évoquée par les psychologues, les coachs et les magazines, l'idée de cœur est difficile à cerner, car elle véhicule beaucoup d'idées reçues et d'images qui ne correspondent pas toujours à notre être intérieur. Une fois que l'on comprend que notre cœur nous parle à chaque instant, et que nous savons au fond très bien ce qu'il a à nous dire, on peut enfin renouer avec lui de la manière la plus complète qui soit. Sur ces pages et lors de nos rencontres, je ne fais au fond qu'une chose, permettre à votre cœur de s'exprimer pleinement, et supprimer progressivement tous les freins qui l'empêchent de laisser son empreinte dans votre vie. Car lui seul est garant de votre liberté, de votre cohérence et de votre plénitude.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *