Mettre de la joie dans sa vie

Dans un précédent article, j’avais partagé avec vous l’urgence qu’il y a à cultiver la joie de vivre . À notre époque, les pessimistes et les râleurs sont au centre de l’attention. Leurs plaintes passent pour de la clairvoyance, alors qu’elles ne font souvent que renforcer la morosité ambiante.

Face à cela, le seul acte responsable est de mettre de la joie dans sa vie. Elle seule donne le courage d’affronter les difficultés et d’agir pour le bien de tous. Mais cela demande une bonne dose de courage ! Aussi aujourd’hui j’aimerais revenir avec vous sur ce point crucial, et vous donner 10 clefs essentielles pour mettre de la joie dans votre vie.

Décider d’être joyeux

Le pessimisme et le cynisme ne demandent aucun effort pour prendre toute la place. Être pessimiste, se plaindre et accuser est un premier réflexe naturel qu’il est facile de mettre en avant !

La joie donne la force d’agir et de mener une vie en accord avec soi-même et les autres.
Cultiver la joie, au contraire, cela se décide. Cela demande aussi du courage, surtout à une époque où les joyeux sont perçus comme des rêveurs déconnectés de la réalité. C’est pourtant évident : mettre de la joie dans la vie est le bouleversement radical qui permettra de changer les choses en profondeur. Contrairement à la négativité, la joie donne la force d’agir et de mener une vie en accord avec soi-même et les autres.

Comment cultiver la joie au quotidien ?

Les clefs de votre passéOn trouve beaucoup de conseils sur internet et ailleurs pour cultiver la joie de vivre… Démêler le vrai du faux n’est pas simple ! Mais rassurez-vous : vous savez au fond de vous ce qui est juste et vrai, et ce que vous dicte votre être profond sera toujours la première voix à écouter…

Pour vous aider sur cette voie, je vous propose dix clefs pour voir la vie côté bonheur. L’important est d’y revenir régulièrement, et de faire ainsi de la joie votre seconde nature.

Dix clefs pour mettre de la joie dans sa vie

  • Apprécier ce que l’on a – Nos contemporains s’évertuent à être d’éternels insatisfaits. Apprécier les plaisirs  simples est pourtant la clef numéro un pour cultiver la joie. Un rayon de soleil, une chanson qui passe, un chat qui ronronne… Notre vie déborde de ces petits cadeaux. Sachons les apprécier !
  • Faire le bien autour de soi – Lorsque l’on se sent mal, notre premier réflexe est de nous couper des autres. Pourtant, faire le bien autour de soi permet de se sentir mieux instantanément. Nous sommes des animaux sociaux : rendre service à la tribu est bon pour nous… La science le dit : c’est dans nos gênes !
  • Pardonner – Nous cultivons de la rancœur lorsque nous avons été blessés afin, croyons-nous, de nous protéger. C’est pourtant le meilleur moyen de réactiver les souffrances passées. Pardonner permet de tirer un trait sur le passé et de goûter à nouveau le présent. (Lire l’article sur le Pardon)
  • Prendre le temps d’être – Sortir un peu la tête de son smartphone ou de sa tablette. Oublier le passé et le futur pour être au présent. Écouter sa respiration. S’émerveiller de ce qui se passe autour de soi… La joie sommeille en nous. Réveillons-la !Agir – Les pessimistes et les râleurs ont un point commun : ils n’agissent pas beaucoup pour changer les choses ! Les personnes joyeuses, au contraire, ne baissent pas les bras. Elles agissent, et savent qu’elles ont un rôle à jouer dans le monde.
  • Sortir de sa zone de confort – Pour agir, il faut oser prendre des risques chaque jour afin de laisser une empreinte dans le monde. Cela passe par un travail sur la confiance en soi et en la vie. N’hésitez pas à lire mon petit article à ce sujet pour en savoir plus.
  • Aimer son corps – Notre corps est notre meilleur allié. Prendre soin de lui, c’est pendre soin de nous et de nos émotions. En faisant du sport, en surveillant son alimentation et en se relaxant régulièrement, on remercie son corps d’être ce qu’il est et on lui donne toute l’importance qu’il mérite. Il nous le rend toujours au centuple. (Lire les articles « Aimer son corps » et « Ecouter son corps et ses messages »)
  • Rechercher le beau autour de soi, dans la nature, dans l’art ou dans l’autre permet de se connecter avec l’humanité en nous et avec cette joie unique qui nous caractérise.
    Chercher le beau – L’être humain a une capacité extraordinaire… Il peut s’émerveiller de ce qui l’entoure, et éprouver un sentiment qu’aucun être vivant sur terre ne peut éprouver : le sentiment du beau. Rechercher le beau autour de soi, dans la nature, dans l’art ou dans l’autre permet de se connecter avec l’humanité en nous et avec cette joie unique qui nous caractérise.
  • Rire – Rabelais l’avait bien compris. Avec le beau, « Rire est le propre de l’homme ». Avec ses amis et ses proches bien sûr, ou devant des films et des spectacles comiques, cultiver la bonne humeur et ne pas prendre la vie trop au sérieux est un élément essentiel de la joie de vivre.
  • Lâcher-prise – Accepter que l’on ne puisse pas tout, accepter ce que l’on est et ce que l’on ressent, dire oui à la vie et à ses petits désagréments : voilà les dernières clefs qui permettent de mettre de la joie dans sa vie. Oser lâcher-prise, c’est embrasser le fait que l’on fait partie de quelque chose d’immense et qui nous dépasse… Mais que cela est merveilleux.

Rejoignez vous aussi les milliers d’abonnés à ma newsletter et recevez en cadeau mon livre « 5 clefs pour transformer votre vie »

N'écoutons plus les pessimistes et les cyniques qui se contentent de suivre leur pente naturelle. La joie est la plus belle réponse à apporter au défaitisme qui nous entoure.

Être joyeux, cela se décide, et cela s'apprend. Mettre en pratique les dix clefs pour mettre de la joie dans sa vie afin de voir la vie côté bonheur permettra d'arpenter ce chemin, et de cultiver chaque jour votre propre joie.

4 réponses
  1. unetazdecafe
    unetazdecafe dit :

    Ne pas être pessimiste, et rester positif, je suis bien d’accord, mais à condition tout de même de garder un oeil réaliste sur certaines situations et de prendre nos responsabilités vis-à-vis d’elles (l’état de la planète par exemple)… je dis juste cela car je vois certaines personnes autour de moi qui sont très joyeuses (et vraiment je suis contente pour elles) mais qui le sont aussi parce qu’elles se voilent la face vis-à-vis de la situation actuelle et par conséquent ne se remettent pas du tout en cause dans leurs pratiques quotidiennes (hyperconsommation, déchets à gogo etc.) Bref, être joyeux, oui complètement d’accord, mais pas trop insouciants non plus… pensons un peu à l’avenir tout de même … on trouve aussi beaucoup de joie à oeuvrer pour un avenir meilleur 🙂

    Répondre
    • noemiedemw
      noemiedemw dit :

      Tout à fait Charlène, être positif ce n’est pas être irresponsable. Merci pour ce commentaire

      Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *