Comment être positif et sortir de la négativité ?

Comme on aimerait, d’un simple coup de baguette magique, dire stop aux pensées et ressentis négatifs, ne plus ressentir que du positif et du bénéfique ! A bien y regarder, tous nos efforts ne visent en réalité qu’un but : un bien-être constant et durable, un bonheur solide, que rien ni personne ne saurait entacher.

Pourtant, toutes nos méthodes, toutes nos techniques appliquées dans cette optique ne semblent pas efficaces y compris ce mouvement de « pensée positive ». Il semblerait même que plus on essaye de sortir de la négativité, plus celle-ci s’ancre en nous, devenant ainsi la réponse première devant chaque situation.

Peut-on alors sortir de la négativité, voir enfin les choses positivement et ne plus souffrir autant ? C’est possible, lorsque l’on accepte un petit paradoxe…

La négativité : une seconde nature

Les clefs de votre passé

Pour une majorité d’entre nous, la négativité est comme une seconde nature. Surtout en France, où avouons-le, se plaindre est un peu un sport national ! Le moindre retard de train, le moindre embouteillage, le moindre fait-divers… Tout nous pousse à rivaliser de colère, d’aigreur et de négativité.

Face à cela, nous sommes de plus en plus nombreux à tenter d’enrayer le phénomène, et à vouloir cultiver la joie de vivre. Mais vous le savez bien si vous lisez ces pages, cela n’est pas simple. Sur internet, dans les magazines, chez les psychothérapeutes… Mille et un conseils nous sont prodigués pour sortir de la négativité, devenir positifs et retrouver le bonheur d’être tout simplement.

Mais rien n’y fait ! Il semble même que plus on applique de méthode pour se changer et devenir quelqu’un de joyeux et de positif, plus on se retrouve englué dans un certain malaise, dans un désir étouffant d’être autre que ce que l’on est… En un mot, dans l’inconfort d’être soi.

Rejoignez vous aussi les milliers d’abonnés à ma newsletter et recevez en cadeau mon livre « 5 clefs pour transformer votre vie »

Ne plus chercher à se changer

Si tous ces conseils font souvent plus de mal que de bien, sommes-nous alors condamnés à rester englués dans la négativité ? Certaines personnes sont-elles naturellement bien loties, tandis que d'autres doivent lutter sans cesse contre leurs penchants négatifs ?

      Il s'agit d'avoir le courage, une bonne fois pour toutes, de ne plus vouloir être autre que ce que l'on est dans l'instant.
Pas exactement... Il existe un moyen, certes assez paradoxal, mais pourtant seul capable de mettre un terme au cercle vicieux du « Je suis négatif, car je suis trop négatif ». Il s'agit d'avoir le courage, une bonne fois pour toutes, de ne plus vouloir être autre que ce que l'on est dans l'instant.

Cela peut de prime abord sembler contre-productif : « s'il n'y a qu'à accepter ce que je suis, jamais rien ne changera », me direz-vous !  Mais à bien y regarder, tout ce que vous avez toujours fait, c'est essayer de vous changer. C'est refuser constamment vos ressentis négatifs, en les jugeant néfastes. C'est rejeter toute une part de vous en priant pour qu'elle ne revienne jamais... Et si le début de la solution se trouvait là !

Un mot d'ordre : l'acceptation

En leur claquant la porte au nez, elles ne disparaissent pas, elles se taisent un temps et reviennent avec plus de force.
Quand on comprend qu'on ne pourra jamais parvenir à sortir de la négativité en cherchant constamment à se changer et en rejetant ses ressentis négatifs, quelque chose de magique se produit. On comprend enfin ce que signifient acceptation et lâcher-prise. On comprend que ce qui nous arrive, d'instant en instant, est toujours bon en soi et que nos émotions véhiculent des messages. En leur claquant la porte au nez, elles ne disparaissent pas, elles se taisent un temps et reviennent avec plus de force. Vous pouvez en savoir plus en lisant mon article : Vivre pleinement ses émotions.

Lorsque l’on accueille et que l’on accepte ce qui est, un grand calme, comparable à celui que l'on peut ressentir en méditant, nous envahit alors. On comprend qu'une grande majorité de choses que nous considérions comme problématiques ne l'étaient pas vraiment, et surtout qu'il n'existe aucun ressenti négatif. Vu sous l'angle du lâcher-prise, chaque ressenti est valable, tout à le droit d'exister en nous, comme à l'extérieur de nous.

On entre dans une nouvelle phase : celle de la connaissance de soi, de l'acceptation de ce qui est, en un mot : de la maturité.

Changer de vie sans se changer

Lorsque l'on a enfin compris ce que signifient lâcher-prise, acceptation et connaissance de soi, un « shift » mental se produit. Maintenant que nos émotions, nos ressentis, et nos pensées sont pris en compte et jamais rejetés, une grande tranquillité se fait jour. Peu à peu, la négativité est acceptée, et se voit vite remplacée par du constructif et du positif.

Sitôt que l'on se sait être un compagnon pour soi, à l'écoute de ses besoins, une grande confiance s'installe. Les situations, les émotions, les pensées ne sont plus vues comme des problèmes à faire disparaître. Elles sont désormais vues pour ce qu'elles sont : autant d'occasions de se connaître et de se créer une vie en accord avec son être profond et ses idéaux.

Les conseils des spécialistes, tels que la pensée positive, la méditation de pleine conscience, la relaxation ou le yoga... Tout cela devient une évidence, une seconde nature... non plus comme des techniques à reproduire pour sortir de soi et refuser ce que l'on est !

Soi-même, les autres... le monde entier devient un terrain de jeu, une occasion d'expérience et de découverte. Peu importent les émotions ressenties dans l'instant. Tout est embrassé.

Une technique pour sortir de la négativité

Et si, vous voulez modifier votre état d’esprit en un instant, au lieu de chasser ces idées noires qui vous traversent ou ses émotions et sentiments négatifs, fermez les yeux et posez-vous cette question : Comment aimerais-je me sentir maintenant ? Puis, imaginez le contexte idéal pour ressentir ces émotions bienfaisantes. Si vous n’y arrivez pas, faites revenir en mémoire un moment de votre vie où vous avez eu des sentiments identiques et laissez vous imprégner de ces images et sensations.

Qu'il serait triste de pouvoir sortir de la négativité d'un simple coup de baguette magique ! Qu'il serait calamiteux de rejeter les émotions négatives d'un simple claquement de doigts ! Cela signifierait simplement faire mourir une part de soi, refuser en bloc ce que l'on est, et se créer, à terme, une vie de robot qui ne correspond en rien à ce que nous sommes.

Pour sortir de la négativité et basculer dans la positivité, il n'y a qu'une solution : accepter entièrement ce que l'on est, émotions et pensées négatives comprises. Alors seulement, on comprend ce qu'est le lâcher-prise. Alors seulement, on retrouve la confiance et la joie véritables, qui ne rejettent rien, qui ne refusent rien, qui disent simplement « Oui ! » à ce qui est.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *