Comment éviter une crise grâce au jeu

Pour vous abonner à ma chaîne Youtube, cliquez ici


Aujourd’hui, nous allons voir dans cette vidéo, comment gérer les crises grâce aux jeux. Les astuces que je vais vous donner sont tirées de mon histoire personnelle, car, si vous ne le savez pas, j’ai 3 enfants, 3 filles, dont 2, qui sont nées la même année et ne sont pas des jumelles, autant vous dire que c’est sportif chez moi ! Des enfants qui courent partout, qui explorent et qui s’opposent, je connais ! C’est le lot de beaucoup de parents, il faut donc faire avec et, trouver des stratagèmes, et l’un d’entre eux, c’est d’utiliser le jeu.

Personnellement, à la maison, j’avais des jeux pour tout, parce qu’à partir du moment où vous donnez des consignes aux enfants : range ta chambre, brosse-toi les dents, habille-toi, mets la table,  débarrasse la table, vide le lave-vaisselle, ça, ce sont des ordres, ce sont des choses rébarbatives pour eux et ils se disent : bof, je n’ai vraiment pas envie de le faire ! C’est comme ça que l’on en arrive à avoir des oppositions, on s’énerve, ils s’énervent, tout le monde s’énerve et au final, on n’obtient pas ce que l’on voudrait.

Soyons plus malins qu’eux, et instaurons des jeux pour tout.

Par exemple, pour leur faire mettre la table et la débarrasser, c’était, je dis c’était parce qu’aujourd’hui elles sont grandes et le font avec plus d’application ; je n’ai plus besoin de ça, parce qu’après une habitude s’est installée chez l’enfant, aujourd’hui la dernière a 11 ans, elle met la table sans trop râler.

L’idée, c’était que l’on jouait au restaurant, il fallait préparer la table avant que les invités arrivent, il y en avait une qui faisait le serveur, une autre faisait le client, les parents nous étions les clients également, elles préparaient parfois, quand elles avaient le temps, les menus et les mettaient sur la table. Tout à coup, on fait un jeu, le jeu du restaurant, et il n’y avait plus de problèmes pour mettre et débarrasser la table, alors que c’est exactement la même chose, vous êtes d’accord, mais si l’on dit aux enfants on va jouer au jeu du restaurant, tout à coup, on capte leur attention parce qu’ils ont entendu une information importante pour eux : on va jouer ; et, ils vont s’impliquer dans le jeu.

Pour se brosser les dents, je jouais au chasseur de microbes. « Ce chasseur de microbes arrivait, dans les deux minutes il fallait être dans la salle de bains, armés de sa brosse à dents, pour chasser tous les microbes et c’est celui qui chasserait le plus de microbes qui aurait gagné !!!! » Moi, j’étais à côté et je disais : « non, il reste encore plein de microbes, ça se voit, la dent de gauche n’a pas été suffisamment frottée, cela ne fait pas encore une minute, il faut continuer » !!!

Je faisais le chronomètre et j’en rajoutais des tonnes, parce que c’est ça qu’il faut faire pour les faire rigoler, et ça marchait.

Ah oui, j’avais aussi le jeu du nettoyeur, celui qui venait inspecter que la chambre était bien rangée, et qui donnait des récompenses aux enfants qui avaient bien rangé leurs jouets, et ceux qui avaient fini les premiers.

À vous de trouver et de faire fonctionner votre imagination, car, tout ne me revient pas, mais essayez de transformer  les contraintes en jeux.

Réfléchissez à tout ce que vos enfants s’opposent, le soir quand ils sont couchés ou que vous avez un petit moment quand ils sont à l’école, un petit moment de tranquillité, posez-vous et réfléchissez en vous disant : là, je galère, à chaque fois, il ou elle ne veut pas faire ça, quel jeu pourrais-je mettre en place, comment  rendre cette tâche ludique, pour que mon enfant fasse ce que j’attends de lui sans qu’il s’en rende compte, mais uniquement parce qu’il a le sentiment de jouer.

Rejoignez vous aussi les milliers d’abonnés à ma newsletter et recevez en cadeau mon livre « 5 clefs pour transformer votre vie »

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *