Se libérer de la charge mentale

Pour vous abonner à ma chaîne Youtube, cliquez ici


Vous en avez assez, vous devez tout gérer, tout régenter, tout assumer, tout organiser et stop, vous n’en pouvez plus !

Nous allons parler dans cette vidéo de la charge mentale, cela s’adresse principalement aux femmes, oui, elles sont beaucoup plus sujettes que les hommes à ce syndrome de charge mentale.

La charge mentale, qu’est-ce que c’est ? C’est le fait qu’une femme porte la responsabilité de beaucoup trop de choses dans sa vie quotidienne. Si elle a un emploi, elle doit être une professionnelle au boulot, penser à remplir le frigo, laver le linge, acheter des chaussures au petit dernier qui n’en a plus, penser aux prochains vaccins, prendre des rendez-vous avec les différents spécialistes médicaux, organiser la vie dans la maison, les activités des enfants, les loisirs, les vacances, les courses et compagnie……Ppouuuuu!

Cela fait beaucoup, beaucoup de ce que l’on appelle la charge mentale et, celle-ci a une conséquence directe sur votre bien-être, c’est bien la raison pour laquelle vous êtes parfois à fleur de peau, épuisée et, cet épuisement peut aller dans certains cas jusqu’au Burn out !

Avant d’en arriver là, il est important de faire une chose à laquelle les femmes ne pensent que trop rarement, parce qu’elles se sentent investies d’une mission qui est celle de tout porter sur leurs épaules, de tout assumer, si parfois même elles ont un grain de perfectionnisme, de le faire bien en plus, et elles en oublient une chose essentielle : « déléguer » !

Les clefs de votre passé

Oui, vous pouvez déléguer, oui, ce ne sera peut-être pas aussi bien fait que si c’était vous qui l’aviez fait, pourtant, ce sera toujours mieux que de vous en rajouter des couches et des couches et un jour de n’en plus pouvoir et de tomber raide parce que c’est trop !

Vous pouvez demander plusieurs choses à votre partenaire, par exemple, ou à vos enfants. Il faut savoir qu’à partir de 3 ans un enfant est capable d’étendre du linge et qu’en plus ils adorent ça ! Confiez un panier de linge propre à un petit de 3 ans et même un peu plus grand, à partir du moment où ils se tiennent bien debout et qu’ils marchent, donnez-lui l’étendage et demandez-lui de vous étendre le linge, cela va prendre beaucoup de temps à votre petit bout, mais ça va l’amuser ; ce ne sera peut-être pas très bien fait, peut-être s’arrêtera-t-il avant que tout soit étendu, mais s’il en fait déjà 50 %, ce sera 50 % de moins pour vous. Mettez à contribution vos enfants pour les vêtements, demandez-leur de venir prendre leur linge sec et de le ranger dans les tiroirs. Ce ne sera pas rangé méticuleusement à la Marie Kondo, mais, est-ce si important que ça ? Vous pouvez instaurer, par exemple, un système de tiroirs ou de bacs en répartissant, dans un bac les culottes, dans un autre les chaussettes, les pyjamas, etc….et vous ne les pliez pas, ça ne va pas vous tuer, mais grandement vous faciliter le rangement et surtout, cela va vous permettre de le faire faire aux enfants.

Rejoignez vous aussi les milliers d’abonnés à ma newsletter et recevez en cadeau mon livre « 5 clefs pour transformer votre vie »

Pensez également à déléguer des tâches à votre mari ; que ce soit les courses, préparer les repas le week-end, de s’occuper de certains papiers, d’accompagner les enfants, peut-être, aux rendez-vous médicaux, pas tout le temps, mais de temps en temps. Tous les lundis matins, consultez votre To do liste ou bien lorsque vous mettez en place cette To do liste, regardez ce que vous ne pouvez absolument pas déléguer, les choses qui vous incombent véritablement, celles-là, vous les gardez et voyez ce que vous pouvez déléguer et qui n’est pas trop important, que vous pouvez faire faire, soit à vos enfants, soit à votre partenaire et distribuez-leur ces tâches.

Votre partenaire, il est tout disposé à vous aider, la preuve,  quand vous vous plaignez, il vous dit : « il fallait me demander ! » Oui, les hommes ne veulent pas être gagnés par la charge mentale, ils ne veulent pas eux y penser, car, ils pourraient faire ce que l’on fait, sauf qu’ils n’ont pas été éduqués pour ça, alors, pensez si vous avez des garçons à ne pas les éduquer ainsi, pour que leurs petites compagnes, plus tard, ou leurs femmes, ne se trouvent pas dans la même situation que vous ; c’est en les impliquant très tôt, y compris dans les tâches ménagères que vous ferez changer les choses. Votre mari vous demandera de lui faire des listes et vous, ça va vous énerver, ne perdez pas de vue qu’il va être difficile de le faire changer tout de suite. Vous pouvez lui donner des tâches récurrentes pour ne pas avoir à refaire la liste en permanence, par exemple, les poubelles c’est tous les mardis, et je te demande de sortir les poubelles tous les mardis. Alors, peut-être qu’au début vous aurez besoin de lui rappeler, mais très vite va s’installer une routine.

Le week-end, préparez-lui la liste des courses et qu’il aille les faire, alors oui, il va falloir lâcher prise sur le fait que ce soit fait comme vous, vous le voulez. Vous pouvez instaurer aussi pour les repas, que ce ne soit pas la même personne qui les fasse  tous les soirs et que ce n’est pas grave si l’on coupe une tomate et que l’on mange une omelette. Ce n’est pas ça le plus important, ce qui est important c’est que ça vous libère de cette tâche-là.

Il faut bien reconnaitre qu’en tant que femmes, on aime bien que les choses soient faites comme nous avons l’habitude de les faire, or, ne perdez jamais de vue que ce n’est pas parce que les autres ne font pas comme vous qu’ils ne le font pas bien ! Ils le font différemment et ce qu’il faut retenir de tout ça, c’est que le temps que vous allez gagner, la charge en moins que vous allez avoir sur les épaules, va compenser largement votre perfectionnisme ou votre désir de contrôle. J’ai fait une vidéo à ce propos, sur le perfectionnisme, que je vous invite à aller voir.

Je souhaite sincèrement que cette vidéo vous aura aidées à explorer quelques pistes pour vous aider à sortir de cette charge mentale, à vous enlever un peu de pression et à vous dire que ce n’est pas grave si vos enfants ne mangent pas un repas sain et équilibré tous les soirs, vous pouvez deux fois par semaine trouver des repas faciles à faire, une pizza, un plat de pâtes, une omelette, une salade, quelque chose qui ne vous prenne pas trop de temps. Allégez-vous, vous-même, c’est la meilleure chose que vous puissiez faire pour que vous ne sombriez pas dans un Burn out qui pourrait vous conduire à ne plus arriver à faire quoi que ce soit.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *