Est-ce que la chance existe ?

Pour vous abonner à ma chaîne Youtube, cliquez ici


Est-ce que la chance existe, y a t-il des gens plus chanceux que d’autres et vous, est-ce que vous pensez fait partie des chanceux ou des malchanceux ?

En réalité, il n’y a pas de chance, comme il n’y a pas de destin, comme il n’y a pas de hasard, selon moi. Et, il n’y a pas davantage de gens qui ont de la chance que de gens qui ont de la malchance. Simplement, c’est votre attitude et le comportement que l’on a par rapport à certaines situations qui fait que l’on s’estime chanceux pas. 

En réalité, les chanceux comme les malchanceux rencontrent des difficultés, des obstacles, des revers… Eh oui, ce monde est fait de voitures qui tombent en panne, de gens qui vous mettent des bâtons dans les roues, de rasoirs qui coupent, de bouchons, de trains ratés, etc., etc.
On n’échappera pas aux tracasseries du quotidien, elles font partie du chemin !

Il y a également chez les « malchanceux » une vision erronée de ce qu’ils appellent « des échecs » et tout cela vous allez voir que c’est une question de sémantique. 

Ceux qui se croient chanceux, lorsqu’ils essuient un échec, ils se disent juste que c’est une étape, une leçon à tirer et  ils cherchent comment rebondir par rapport à cette difficulté.

Les dits « malchanceux » quant à eux se disent : « eh bien, j’en étais sûr, c’est toujours à moi que cela arrive » ou «  je n’y arriverai jamais » ou encore : « je n’ai pas de chance » et peuvent même croire que c’est la faute de quelqu’un d’autre.

C’est donc véritablement notre regard à nous, la façon dont nous analysons le monde qui nous entoure et les situations qui font la différence.

C’est pourquoi je vous invitais à modifier votre vocabulaire. Au lieu de voir les choses comme des problèmes ou des difficultés, voyez-les comme des faits ou des situations. Remplacer le mot problème et difficulté par = fait ou situation.

Si vous perdez votre emploi, ce n’est pas un problème et ce n’est pas une catastrophe non plus. C’est un fait ! Vous venez de perdre votre emploi, mais est-ce que c’est vraiment, vraiment sûr que c’est une mauvaise nouvelle ?

Vous venez d’apprendre une maladie, mais est-ce que c’est vraiment sûr que c’est une mauvaise nouvelle ?

Vous venez de  perdre un partenaire qui vous a quitté, mais est-ce que c’est vraiment une mauvaise nouvelle ?

Moi, je sais que je pourrai aujourd’hui grandement me frotter les mains pour tous les hommes qui m’ont quitté en disant : « Heureusement qu’ils sont partis parce que sinon aujourd’hui je n’aurais pas rencontré l’homme avec lequel je partage ma vie ! « 

Et cela, nous l’avons tous connu : cette rupture amoureuse où nous étions dévastés par la tristesse. Ce qui est normal ! Car attention, je ne dis pas qu’il faut nier ses émotions à ce moment-là ! Pour autant, il ne faut pas rester bloqué là-dessus et surtout ne pas juger comme étant quelque chose de bien ou de mal.
Car il est vrai que nous avons cette tendance manichéenne à attribuer un aspect positif ou négatif aux situations.
Je gagne au loto c’est positif. Je perds de l’argent c’est négatif !

Moi, je pense que dans certains cas perdre de l’argent peut-être quelque chose de positif. Cela vient pour nous enseigner quelque chose, car on apprend bien plus de ses erreurs de ses échecs et des coups de la vie, j’ai envie de dire, que des choses qui nous arrive ou tout va bien et ou tout coule de source !

Il y a toujours des leçons et des enseignements qui vont nous aider à devenir bien meilleur et à acquérir des compétences ou des qualités destinées à nous servir pour dépasser certaines situations et aller encore plus loin, avoir des projets beaucoup plus ambitieux…

Il y a des gens pour qui gagner au loto a été une catastrophe et même, la majorité des gagnants du loto, on le sait, ont été ruinés dans les trois ans qui ont suivi le gain. Même quand ceux-ci étaient très importants. 

Pour eux, la chute est brutale, elle est rude et certains d’entre eux se sont même retrouvés encore plus endettés après avoir gagné au loto que dans la situation dans laquelle ils étaient avant.

Il n’y a donc rien de bien ou de mal. Il y a comme j’aime à le dire et comme je le dis dans mon livre, que des cadeaux mal emballés. Car la vie c’est vrai, nous livre parfois des cadeaux mal emballé et, c’est parce que nous refusons d’aller voir au delà de cet emballage que nous les qualifions de bons ou de mauvais et que nous estimons avoir de la chance ou pas !

Pour arriver à avoir un comportement positif, il faudrait avoir une attitude positive et donc ce qu’il convient de faire c’est d’avoir une attitude positive vis-à-vis de la vie. D’avoir confiance en elle, parce que plus vous allez être positif et plus vous allez attirer des situations positives et plus vous allez être aux aguets et vous allez pouvoir saisir les opportunités qui vont se présenter à vous. 

Alors que si vous estimez n’avoir pas de chance, si vous estimez que c’est une mauvaise chose vous allez tourner en boucle autour de cette idée, comme le nez sur vos chaussures et vous ne verrez pas toutes les possibilités qui s’offrent à vous et vous ne verrez surtout pas que ce qui vient de vous arriver était peut-être une chance. Une chance,  « un mal pour un bien » comme on dit !

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.