Comment se remettre d’une rupture amoureuse ?

Pour vous abonner à ma chaîne Youtube, cliquez ici


Comment se remettre d’une rupture amoureuse qui vous a bien évidemment affecté ou qui vous affecte encore aujourd’hui au moment où  vous regardez cette vidéo ?

Il faut savoir que ce qui vous rend malheureux quand une rupture vient de se faire et qu’elle n’est pas de votre fait bien évidemment, que vous avez été quitté et que la personne est partie, cela crée en vous d’abord de la culpabilité. Pourquoi ? Parce que vous vous dites et vous ne pouvez pas vous empêcher de vous dire que si vous aviez agi autrement, si vous étiez comporté différemment, si vous aviez fait ou dit, ou ne pas faire, ou ne pas dire quelque chose, la personne serait toujours là. Et donc, vous restez bloqué dans votre passé et dans ce qui aurait dû être et qu’il n’est pas.

Moi, je vous le dis, cela ne sert à rien de nourrir de la culpabilité parce que d’abord vous n’avez pas la preuve de ce que vous dites, peut-être que la personne vous dite qu’elle vous quitte pour cela, mais peut-être qu’elle n’a pas eu aussi le courage de vous dire que simplement elle ne vous aimait plus, ou qu’elle avait envie de partir parce qu’elle avait quelqu’un d’autre en ligne de mire, ou quelqu’un d’autre dans sa vie et que c’est peut-être une excuse qu’elle a trouvée de vous à accabler.

En tout cas, quand quelqu’un vous aime à moins de lui avoir fait vivre quelque chose d’absolument horrible, il est rare qu’on quitte quelqu’un simplement pour un écart, quel qu’il soit. S’il y a encore de l’amour, on ne devrait jamais quitter quelqu’un qu’on aime, encore une fois sauf s’il est vraiment très toxique. Donc, la culpabilité ne vous ramènera pas la personne, mais en plus, elle vous enferme dans votre passé.

La deuxième chose qui vous empêche de tourner la page, c’est de ne pas accepter la décision que l’autre a prise pour vous. Et c’est vrai que c’est douloureux quand on n’a pas choisi quelque chose et qu’on s’est les vu imposer. Malheureusement encore une fois, vous n’allez pas pouvoir revenir dans le passé pour refaire et réécrire l’histoire.

Et enfin, ce qui vous rend malheureux, c’est aussi l’histoire que vous vous racontez de ce que cette rupture provoque pour vous. Vous pouvez vous dire : je suis trop vieux pour refaire ma vie, ou trop vieille. Donc à cause de cette rupture, je ne rencontrerai plus jamais personne, ou je ne trouverai jamais quelqu’un qui m’aimera autant, ou je n’aimerai jamais quelqu’un de la même manière, ou c’est fini, je finirai tout seul, etc.

Donc, vous  vous racontez une histoire triste qui n’est pas vraie. Est-ce que vous pouvez mettre votre main à couper que c’est comme cela que cela va se dérouler ? Mais c’est l’histoire que vous vous racontez, elle vous rend profondément malheureux. Et si finalement, c’était une bonne nouvelle, et si finalement cette personne qui vous a quitté, c’était pour que justement vous rencontriez quelqu’un de mieux après cela. Sauf que quand on reste coincé dans le passé, on empêche d’ouvrir la porte sur le présent.

Vous voyez la vie, c’est toujours fait de trois cycles : la naissance, la croissance et la mort. Or la mort d’une histoire annonce la naissance d’une autre histoire. Sauf que si vous vous restez toujours dans le deuil, si vous n’acceptez pas, si vous continuez à vous culpabiliser et si vous vous racontez des histoires tristes, alors vous ne verrez jamais l’opportunité qui se cache et vous laisserez votre cour fermée à double tour alors que peut-être quelqu’un d’autre de mieux, de plus épanouissant, une relation beaucoup plus saine, beaucoup plus formidable vous attend sans doute. Mais encore une fois pour que cela se produise, il faut vraiment fermer la porte du passé et ouvrir la porte de l’avenir.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.