Chasser la peur et les inquiétudes

Pour vous abonner à ma chaîne Youtube, cliquez ici


Vous vous inquiétez souvent, vous avez des peurs, des angoisses qui vous pourrissent un peu la vie.

Nous allons voir dans cette vidéo comment faire ; cela va être une vidéo très pratico-pratique aujourd’hui, pour voir comment s’y prendre pour dissoudre ces peurs et ces inquiétudes. Nous allons procéder par étapes.

-Première étape : Qu’est-ce qui vous inquiète vraiment ? Je vous invite à prendre une feuille de papier et à vous concentrer sur cette inquiétude ; vous avez une petite angoisse, c’est souvent très diffus, un peu comme les enfants qui disent qu’ils ont peur du noir tout en ne sachant pas trop ce qui les inquiète. Cherchez à l’intérieur de vous ce qui vous inquiète réellement. Vous allez peut-être constater qu’il y a une heure vous avez reçu un courrier qui vous a un peu contrarié, ou bien que quelqu’un vous a dit quelque chose ; votre cerveau a continué à broder là-dessus et, cette inquiétude vous allez la sortir de vous et la mettre sur le papier en trouvant les raisons : je m’inquiète parce que j’ai reçu une notification comme quoi il me fallait remettre un truc aux normes et je me dis que cela va me coûter une fortune. Ou bien parce que j’ai un rendez-vous demain avec mon chef, et j’ai peur de ce qu’il va me raconter. Bref, notez ce qui vous inquiète vraiment.

-Deuxième étape : Une fois que vous avez trouvé ce qui vous inquiète, définissez quelle serait la pire des choses qui pourrait arriver ! Par exemple, vous n’avez pas l’argent pour payer une facture et, la pire chose qui pourrait arriver, c’est qu’on vous envoie les huissiers, qu’on vous expulse de votre logement, etc….Définissez clairement, allez-y, lâchez-vous, quelle serait la pire chose qui pourrait arriver si vos peurs étaient fondées.

-Troisième étape : Ce n’est pas la plus simple, mais, c’est celle qui va vous libérer de la peur : acceptez que le pire se produise ! En sachant que de toute façon, vous n’éviterez pas l’inévitable, on est d’accord ! Il y a peu de risques que cela arrive en réalité, et vous le savez. Mais, acceptez-le quand même, dites-vous que si vous deviez être expulsé, vous trouveriez des solutions le moment venu.

Ce n’est pas grave, je vais m’en sortir ; j’accepte la situation, c’est peut-être ce qui va se passer, il va peut-être me quitter, je vais peut-être me faire renvoyer, et autres, mais, j’accepte.

Acceptez et prenez l’engagement de l’accepter. Avec sincérité et en vous disant que si cela arrive vous l’acceptez parce que de toute façon, ce qui vous rend malheureux, c’est ça, et ce qui vous fait peur, c’est de ne pas l’accepter.

Si vous acceptez cette issue dramatique, vous allez voir que cela va grandement vous soulager.

-Quatrième étape : Vous allez réfléchir à toutes les ressources que vous pouvez mobiliser pour éviter le pire. Cherchez ce que vous pouvez faire ; si vous avez une grosse dette, à qui pourriez-vous demander de l’argent, peut-être pouvez-vous appeler l’organisme à qui vous devez cet argent afin de voir s’il serait à même de vous accorder un étalement. Cherchez les solutions. Même si vous ne savez pas comment vous allez faire, mettez toutes les solutions possibles. S’il n’y avait pas de contraintes du tout, mettez tout ce qu’il faudrait faire pour résoudre cette situation de manière positive. Allez-y, et vous allez voir que vous risquez d’être surpris et de trouver des solutions que vous ne voyiez pas quand vous étiez dans la peur, parce que la peur, ça inhibe tout, elle vous empêche de raisonner, de prendre du recul et de la distance par rapport à la situation ; vous êtes envahi par la peur, votre cerveau se remplit de stress et vous ne pouvez plus réagir. 

Nous avons deux cerveaux, un cerveau droit très émotionnel et lui, il est submergé et un cerveau gauche qui lui est plus rationnel et qui permet de prendre de la distance et de la hauteur. Le cerveau droit est le reptilien et il s’est mis en route et vous empêche de raisonner à ce moment-là, vous ne pouvez plus connecter avec votre cerveau gauche qui est rationnel. C’est comme si le pire était justement là en train de se produire, alors qu’il n’est encore rien arrivé. 

En faisant l’exercice que je viens de vous donner, vous allez pouvoir mettre de la distance et prendre de la hauteur par rapport à cette peur, et retrouver votre calme intérieur, retrouver l’usage de votre cerveau gauche et de pouvoir être raisonné et trouver des solutions.

J’espère sincèrement que cette vidéo vous aidera à prendre de la distance, du recul, de la hauteur et à éliminer la peur de votre vie, même si l’on n’élimine jamais une émotion à 100 %. En tout cas, on peut la tenir à distance  et ne pas la laisser nous pourrir l’existence.

Rejoignez vous aussi les milliers d’abonnés à ma newsletter et recevez en cadeau mon livre « 5 clefs pour transformer votre vie »

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *