3 clefs pour gérer votre colère

Pour vous abonner à ma chaîne Youtube, cliquez ici

Aujourd’hui, je vous propose 3 clefs pour gérer votre colère :

-Première clef : avant même d’exploser parce que quelque chose vous fait sortir de vos gonds, c’est de reconnaître que vous êtes en colère, de le dire haut et fort au lieu de crier en vous en prenant à quelqu’un, dites : « Je suis très en colère parce que ». À vous de définir ensuite ce qui vous a mise en colère, les chaussettes qui traînent par exemple, que vous en avez assez de répéter 10 fois la même chose, parce que vous rentrez fatiguée, que le lave-vaisselle n’est toujours pas vidé, etc….

Les clefs de votre passé

Exprimez réellement l’état dans lequel vous vous trouvez. Vous allez voir, cela va faire une grande différence, parce que, au lieu d’aller déposer votre colère sur quelqu’un, vous allez en prendre conscience et prendre la responsabilité de cette colère.

Deuxième clef : n’utilisez pas le « Tu » ! Tu m’énerves, Tu n’en fais qu’à ta tête, c’est de ta faute, etc….Dites plutôt : « Je me sens en colère pour telle et telle raison ». Même chose, il va falloir prendre la responsabilité de vos émotions et dire pourquoi vous êtes en colère. Donnez votre ressenti, je me sens frustrée, je me sens triste, je me sens furieuse, donnez les mots qui vous viennent et dites pourquoi vous vous sentez dans cet état. Vous allez constater à nouveau que cela va vous faire prendre la responsabilité de ce qu’il se passe et vous éviter de déverser votre colère et vous en prendre à quelqu’un d’autre et de le regretter ensuite, engendrer de la culpabilité qui va se transformer en une autre colère qui se déversera sur quelqu’un d’autre à la première occasion.

Rejoignez vous aussi les milliers d’abonnés à ma newsletter et recevez en cadeau mon livre « 5 clefs pour transformer votre vie »

-Troisième clef : isolez-vous ! Quitte à aller aux toilettes, par exemple, si vous avez des enfants petits, ils vous suivent partout, isolez-vous, respirez, redressez votre buste, et observez ce qui se passe en vous. Respirez votre colère, laissez-la vivre, ne cherchez pas à l’éliminer, ne la jugez pas, laissez faire les choses et restez à l’écart de ce qui a provoqué cette colère ; dans le cas du lave-vaisselle pas vidé par exemple, hop, vous allez dans votre chambre, vous allez au bout du jardin, quelque part en tout cas où vous pouvez vous isoler de la scène qui a déclenché votre colère, afin de retrouver de la distance et pouvoir prendre les bonnes décisions et ne pas vous jeter sur le ou les « pseudo-coupables ».

J’espère que cette vidéo vous permettra de prendre un peu de distance et de recul par rapport à vos débordements de colère.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *