1er accord Toltèque. Que ta parole soit impeccable

Pour vous abonner à ma chaîne Youtube, cliquez ici


Connaissez-vous les accords toltèques ? Oui ? Ça tombe bien ! Non ? Ça tombe bien aussi !

Aujourd’hui, nous allons voir ensemble le premier des accords : « que ta parole soit impeccable ».

Premier accord Toltèque : « que ta parole soit impeccable » ! On ne s’en rend pas compte, mais nos mots ont un pouvoir beaucoup plus important que ce que l’on imagine. Avec des mots on peut blesser quelqu’un, on peut lui faire vraiment du mal, parce que les mots font souvent plus de mal que les coups ! 

Personnellement, j’ai été plus marquée par des choses verbales que par des choses physiques, parce que les mots peuvent blesser profondément un individu.

À ce propos, je vais vous faire faire une petite expérience, fermez les yeux, ou pas, et essayez de ressentir avec votre cœur : « t’es nulle, t’es moche, tu fais toujours n’importe quoi, t’es bête, t’as l’air de rien, regarde-toi, t’as vu à quoi tu ressembles ? » Oui, je sais, ce n’est pas sympa, pardonnez-moi, mais vous avez senti, même s’il n’y a pas de méchanceté à mon égard, vous avez dû sentir que ce sont des mots qui heurtent.

Maintenant je vais vous dire autre chose : « vous êtes formidable, c’est incroyable, si vous saviez à quel point vous êtes important, à quel point vous êtes quelqu’un d’unique, d’exceptionnel, à quel point vous comptez pour les gens autour de vous, pour vos enfants, pour votre famille, et pour plein d’autres personnes, à quel point vous pouvez être merveilleux, à quel point vous l’êtes déjà ! » Alors ? C’est mieux non ? Dans un cas, on est dans l’ouverture du cœur, dans la douceur, et vous allez voir que si vous avez quelqu’un d’agressif à côté de vous à quel point vous allez vous fermer, alors que si vous êtes dans un environnement avec une belle musique, quelque chose d’inspirant, vous allez ouvrir votre cœur.

Les mots ont beaucoup d’importance et d’impact sur notre état de bien-être et sur celui des autres également.

Il faut donc faire attention à sa parole, envers les autres, mais aussi envers soi-même. Nous sommes souvent bien plus durs avec nous-mêmes, qu’on ne l’est avec n’importe qui d’autre !  On passe son temps à se dire des horreurs ; on se lève le matin en se disant quelle tête tu as, on enfile un pantalon et l’on se dit : « regarde ma pauvre fille t’as encore pris des kilos », on rate quelque chose, on se dit : « t’es nulle, tu n’y arriveras jamais, ce n’est pas pour toi, tu n’y arrives pas…. » On se fait des remontrances, que ce soit sur notre physique, sur nous-mêmes, sur nos capacités ; eh bien, ces mots-là vous impactent autant que peuvent vous impacter les mots des autres. Soyez vigilant au discours intérieur que vous entretenez avec vous-même. Nous ne sommes pas parfaits, nous ne le serons jamais, ce n’est pas le but recherché, toutefois, on peut s’apporter de l’amour, de la bienveillance comme on le ferait pour son meilleur ami, se traiter comme on traiterait son meilleur ami. Il n’est pas question de se glorifier, de se gonfler les chevilles et devenir imbu de soi-même, non, c’est juste de se reconnaitre comme un être humain apprenti en devenir ; cela veut dire que l’on ne vaut pas mieux que les autres, mais que l’on n’est pas moins non plus !

Soyons attentif à notre parole envers nous-mêmes, mais évitons également de dénigrer, de se juger soi, certes, mais de juger les autres. On a parfois, la critique très facile ; on est assis par exemple à la terrasse d’un café et l’on commence à porter des jugements sur tout et n’importe quoi : « regarde celle-ci, elle est trop grosse pour mettre un short, celui-là, il a l’air de ne pas s’être coiffé ce matin, cette autre à l’air bête », etc, etc….On fait ça avec le gouvernement, les politiques, je ne dis pas qu’ils sont parfaits eux non plus, mais, est-ce que cela sert à quelque chose ? Non ! Parce que, quand on fait ça, on a l’impression que c’est tourné vers les autres, mais cela se retourne forcément contre nous.

Évitons de juger, de critiquer, d’utiliser notre parole pour des choses qui ne soient pas douces et bienveillantes.

Rejoignez vous aussi les milliers d’abonnés à ma newsletter et recevez en cadeau mon livre « 5 clefs pour transformer votre vie »