Comment évacuer son stress en deux minutes ?

Pour vous abonner à ma chaîne Youtube, cliquez ici


Est-ce que vous êtes stressé, est-ce que vous vous sentez tendu ? Quand vous êtes en état de stress, il faut savoir que votre corps sécrète des hormones de stress et qu’elles ne font que s’alimenter elles-mêmes ; cela crée des troubles de l’humeur, du sommeil, bref, je ne vais pas vous énumérer tout ça, car, si c’est votre cas, en fait, il existe des méthodes efficaces et je vais vous parler de l’une d’entre elles. 

La méthode la plus efficace que je connaisse pour se libérer du stress c’est la respiration. Mais pas n’importe laquelle. Le problème c’est que l’on respire bien évidemment sinon on ne pourrait pas survivre, mais on respire mal, on ne respire que du nez à la poitrine, et l’on ressort l’air ; on ne respire pas amplement, alors que l’on peut amener son souffle jusqu’en bas du ventre et c’est ça qu’il va falloir faire.

Si vous le voulez bien, je vous propose un exercice, si vous n’êtes pas dans un endroit propice, vous pouvez toujours écouter, mais ce serait mieux de le faire en même temps que moi, mettez en pause cette vidéo et allez couper votre portable, toutes sources de distraction, installez-vous confortablement assis, si vous avez une ceinture qui vous serre ou des vêtements qui vous compriment, mettez quelque chose de confortable, vous pouvez vous assoir comme je le suis actuellement, les mains sur les genoux, les pieds bien à plat, si vous avez des chaussures c’est mieux de les enlever, si vous êtes au bureau, gardez vos chaussures, sauf si vraiment cela ne pose pas de problèmes, tenez-vous bien droit, sans vous avachir sur le dossier de votre siège et l’on y va !

 

Fermez les yeux, inspirez profondément, mettez la main sur votre bas ventre, emmenez votre respiration jusqu’en bas du ventre en sentant votre poitrine tout d’abord puis votre ventre se gonfler. Quand tout l’air sera inspiré, vous allez souffler lentement en laissant sortir l’air à partir du bas de votre ventre et en le faisant remonter progressivement dans la poitrine puis dans la bouche où vous laissez sortir votre souffle. 

On fait cela 4 ou 5 fois. Inspirez largement, sentez d’abord votre poitrine se gonfler puis votre ventre, retenez quelques instants votre respiration, et soufflez lentement par la bouche pour vider lentement tout l’air de votre corps ; inspirez à nouveau, gonflez la poitrine, le ventre, sentez les côtes qui s’écartent, retenez votre respiration quelques secondes et soufflez par la bouche lentement jusqu’à vider complètement l’air. 

On inspire par le nez et l’on souffle par la bouche ; faites cela encore sur 2 respirations, inspirez profondément, bloquez quelques secondes, expirez. 

Inspirez profondément, bloquez et expirez.

À présent, vous allez porter votre attention sur vos pieds, sentir le contact de ceux-ci sur le sol et l’on va scanner comme ça tout le corps. Vous allez sentir vos orteils, peut-être sentez-vous de petits fourmillements ou une sorte de lourdeur dans vos pieds. Scannez vos pieds, le dessus, le dessous, essayez d’en voir l’intérieur avec tous les canaux sanguins, les muscles et ensuite remontez et sentez vos talons, remontez le long des chevilles, des mollets, et à chaque fois que vous scannez votre corps, vous sentez les muscles se détendre, se relâcher complètement, devenir lourds, très lourds, scannez vos genoux, vos cuisses, sentez-les se relâcher et s’écraser complètement sur le support, puis vous allez scanner vos hanches, vos fesses, votre ventre, à mesure que vous scannez tout ça, tout se détend et se relâche ; vous allez maintenant remonter de part et d’autre de la colonne vertébrale pour aller jusqu’en haut des épaules, vous allez revenir ensuite sur l’avant de votre corps, sentir votre ventre, votre estomac, votre poitrine, votre thorax, vos côtes, tout ça se détendre et la vague monte jusqu’aux épaules, sentez celles-ci se relâcher, le corps devient lourd, de plus en plus lourd, vous allez maintenant porter votre attention sur le bout de vos doigts, sentir peut-être des fourmillements, des picotements, de la lourdeur, vos mains sont complètement relâchées, détendues, écrasées contre vos cuisses, scannez vos mains, à l’intérieur, et le dessus, vous remontez sur les poignets, les avant-bras, les coudes, vos bras se détendent, vous remontez jusqu’aux épaules ; à présent, vous portez votre attention sur votre cou, votre gorge, votre nuque, tout se détend progressivement, profitez de ce bien-être, savourez la détente qui se passe ici et maintenant à mesure que vous scannez votre corps, sentez à nouveau vos oreilles, votre front devient lisse comme un lac, vos yeux et tous les petits muscles qui sont autour se détendent complètement, vos tempes se relâchent, vos joues se détendent, votre langue, vos mâchoires se détendent, la bouche s’entrouvre un peu, relâchez complètement les mâchoires, la langue, les joues, les yeux, le front, tout votre visage se détend, et maintenant, vous sentez la vague aller sur votre cuir chevelu, et continuer jusqu’au bout de vos cheveux. À présent, l’ensemble de votre corps est parfaitement calme et détendu, lourd, vous pouvez sentir de la chaleur, de la lourdeur, peut-être des picotements, observez et revenez à votre respiration qui est calme, paisible, profonde, et à nouveau, vous allez inspirer profondément comme nous l’avons vu au début, et vous allez expirer lentement par la bouche pour vider tout l’air de votre corps. 

Inspirez, sentez vos côtes s’ouvrir les unes après les autres, votre ventre se gonfler, faites une pause respiratoire et expirez ; encore une fois, inspirez lentement, profondément, bloquez puis expirez totalement l’air et retrouvez une respiration calme, normale, paisible, puis commencez à bouger le bout des orteils, le bout de vos doigts et ouvrez les yeux.

Alors ? J’espère que vous vous sentez mieux. Normalement, vous devriez sentir un bien-être. Si vous êtes vraiment très, très, tendu et stressé, ce que je vous conseille de faire juste avant de faire cet exercice, c’est de prendre une feuille et de lâcher sur le papier tout ce qui vous stresse, vous agace, vous énerve, juste dire ce qui se passe en vous : j’en ai marre, j’en ai marre d’être tendu, j’ai mal à la nuque, untel me casse les pieds, etc…etc…et commencer l’exercice après.

Si vous faites ça chaque fois que vous ressentez du stress, chaque fois vous allez vous isoler, vous le voyez cela n’a pas pris plus de 2 minutes ce que l’on vient de faire, cela va vous permettre de retrouver de la paix, de la sérénité, du recul et surtout, du bien-être !

Rejoignez vous aussi les milliers d’abonnés à ma newsletter et recevez en cadeau mon livre « 5 clefs pour transformer votre vie »